Abba : « Money, money, money »

Un fan propose à la vente près de 25.000 objets ayant appartenu au groupe suédois.

Nordin, Thomas Nordin, c’est le nom de cette adepte inconditionnel d’Abba.
Depuis ses 9 ans et cette année 1974, qui devait marquer la victoire d’Abba à l’Eurovision avec " Waterloo " », il a accumulé près de 25.000 objets, pour le moins surprenants.
Pour preuve, parmi les souvenirs qui seront mis aux enchères, les 10 et 11 août prochain par la Stockholms auktionsverk, des sabots, des savons ou encore des poupées estampillés Abba.
Plus traditionnel, cette fois, des coupures de presse, des ouvrages et des affiches.


Des pièces rares

Deux pièces devraient particulièrement attirer l’attention : deux maxi vinyles, interprétés en suédois et jamais commercialisés.
Le premier, mis à prix à 1.700 euros, est intitulé « Saang till Görel ». Enregistré en 1979, à l’occasion du 30e anniversaire d'une assistante du groupe disco, il n’en existe que cinquante copies.
L’autre disque, « Hovas Vittne », qui ne compte que 200 exemplaires, avec une première enchère à 2.850 euros, remonte à 1981. L’opus  marquait les 50 ans du producteur, Stig Anderson.

Rappelons que la formation, bien que séparée depuis 1983, continue de susciter les passions avec notamment l’ouverture du musée Abba à Stockholm le 7 mai dernier.

Caroline Lebenbojm

Nostalgie - Les dernières actus musique