Bob Dylan : son rêve avorté avec les Stones et les Beatles

L’auteur de « Tambourine Man » voulait faire un album avec les deux plus grands groupes des 60's. Malheureusement, d’après Glyn Johns, un ancien ingénieur du son, Mick Jagger et Paul McCartney ont refusé tout net.

bob-dylan © Cover Media

Le monde de la musique aurait pu une nouvelle fois être changé en 1969 grâce à Bob Dylan. Le poète et chanteur de légende avait en effet très envie de lancer un projet commun avec les Beatles et les Rolling Stones. « Bob me questionnait sur l’album des Beatles qu’on venait juste de finir et il était également très intéressé au sujet de mon travail avec les Stones depuis des années. Soudain, il m’a annoncé qu’il voulait faire un disque avec ces deux groupes », a révélé Glyn Johns, ingénieur du son reconnu, dans l’édition américaine du magazine Rolling Stone.

Refus de Mick Jagger et Paul McCartney

Ce projet en aurait séduit plus d’un, à commencer par les musiciens eux-mêmes. Keith [Richards] et George [Harrison] pensaient que c’était fantastique mais ce n’était pas étonnant vu qu’ils étaient deux énormes fans de Dylan. Ringo [Starr] et Bill [Wyman] étaient partants sur le principe si tout le monde était d’accord. John [Lennon] n’a pas vraiment dit non », explique l’ingénieur du son dont l’autobiographie, « Sound Man » sort le 13 novembre, avant d’ajouter : « Paul [McCartney] et Mick [Jagger] ont tous les deux refusé catégoriquement ».

Une frustration éternelle

Pour l’ingénieur du son qui avait tout organisé en amont, ce fut une grande déception. « Pouvez-vous imaginer les trois groupes les plus influents de la décennie enregistrant un album ensemble ? », ajoute-t-il. Si cela ne s’est pas fait à l’époque, rien n’empêche aujourd’hui les trois artistes de se retrouver en studio, si jamais Paul McCartney et Mick Jagger venaient à changer d’avis…

©Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique