Bruce Springsteen : sortie anticipée

Le nouvel album du chanteur est sorti plus tôt que prévu. Annoncé pour le 14 janvier, « High Hopes » est apparu sur Amazon ce week-end.

bruce-springsteen © copyright getty

FR Music - Le nouvel album de Bruce Springsteen, « High Hopes », était prévu pour le 14 janvier. Les fans attendaient de démarrer 2014 sous les meilleurs auspices, mais un petit bug leur a permis de finir 2013 de très bonne humeur. En effet, l’album est sorti de manière éphémère ce week-end sur Amazon, permettant aux clients du site de télécharger l'opus plus de deux semaines avant sa sortie officielle. A peine la faille révélée, la boutique en ligne a rapidement retiré le 18ème album studio du Boss de son catalogue, mais trop tard pour empêcher quelques chanceux de pouvoir passer la fin de l’année en compagnie du chanteur de « Born in the USA ».

The Boss

Figure historique du rock américain, la réputation de Bruce Springsteen n’a jamais été démentie depuis son émergence en 1975 avec l’album « Born to Run ». Cela faisait déjà plus de 10 ans que le natif du New Jersey hantait les scènes américaines accompagné de son célèbre E Street Band. C’est dans les années 80, avec des tubes comme « Dancing in the Dark » et « Born in the USA » qu’il a vraiment fini par trouver sa place dans le cœur de tous les afficionados d’un rock sincère et vrai autour du monde. Malgré des sorties régulières et des tournées engagées, Bruce Springsteen était un peu redevenu une figure intimiste dans les années 90, jusqu’à ce que le morceau titre du film « Philadelphia » de Jonathan Demme le replace au devant d’une scène qui le célébrait comme un des parrains du grunge, qui se retrouvait dans son authenticité, ses engagements à gauche et sa proximité du peuple. En 1999, Bruce Springsteen a été intronisé par Bono, le chanteur de U2, au Rock and Roll Hall of Fame.

L’homme de la situation

Malgré le décès de deux des membres fondateurs de l’E Street Band – Danny Federici en 2008 et Clarence Clemons en 2011 – Bruce Springsteen reste attaché à son groupe légendaire, avec qui il signait en 1978 « Darkness on the Edge of Town », l’un des albums américains les plus emblématiques des années 70. Ce mois-ci, après Bruce Springsteen, c’est le groupe entier qui était intronisé au Rock and Roll Hall of Fame. Une belle manière d’accompagner la sortie de « High Hopes », qui accueille par ailleurs de nouveaux collaborateurs, et pas des moindres. En effet, Tom Morello, guitariste connu pour son travail avec Rage Against the Machine, a participé à 8 des 12 morceaux de l’album. Les fans de Bruce Springsteen seront par ailleurs émus de retrouver Danny Federici et Clarence Clemons sur certains des morceaux, placés sur l’album comme de beaux hommages qui, d’après Springsteen lui-même, comptent parmi « les meilleurs morceaux inédits qu’on ait enregistrés la décennie passée. »

© Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique