Ces reprises meilleures que les chansons originales

Empruntées à un autre artiste, ces chansons sont devenues des classiques. Focus sur 5 reprises qui ont éclipsé la version et l’interprète original.

whitney houston © Columbia
Whitney Houston, « I Will Always Love You »

Le tube planétaire a été écrit en 1974 par Dolly Parton. Lorsque la star de la musique country sort le morceau, il n'obtient qu'un succès modeste. C'est Kevin Costner, qui partage l'affiche de « The Bodyguard » avec Whitney Houston, qui insistera pour que la ballade soit le titre phare du long-métrage. Grâce à « I Will Always Love You », la bande-originale reste, à ce jour, la plus vendue de tous les temps.

Aretha Franklin, « Respect »

Hymne féministe, la célèbre chanson interprétée en 1967 par Aretha Franklin est en fait une reprise d’Otis Redding, parue en 1965, sur l’album « Otis Blue ». Le titre se classe au 5e rang du prestigieux classement des 500 meilleures chansons de tous les temps établi par le magazine Rolling Stone.

Joe Cocker, « With a Little Help from my friends »

En 1969, à Woodstock, Joe Cocker interprète cinq chansons, dont l'incontournable « With A Little Help From My Friends ». Un événement qui marque un tournant dans sa carrière. Grâce à ce titre, qui est en réalité une reprise des Beatles parue initialement sur l'album « Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band », Joe Cocker va atteindre la première place du hit-parade.

Jimi Hendrix, « All Along the Watchtower »

Un an après sa sortie en 1967, la chanson signée Bob Dylan, qui figure sur l’album « John Wesley Harding », devient un succès planétaire. Jimi Hendrix, qui s'en est totalement approprié la composition, l'a transcendée et en a fait un classique du rock. Le magazine britannique Total Guitar l'a d'ailleurs sacrée meilleure reprise de tous les temps.

Janis Joplin, « Summertime »

Composée en 1935, « Summertime » faisait à l'origine partie d'un opéra intitulé « Porgy & Bess ». Le morceau a été repris par de nombreux artistes, mais c'est la version poignante de Janis Joplin qui transformera ce titre en tube. Sortie en 1967 sur l'album « Cheap Thrills », il s'agit d'une de ses chansons les plus célèbres et les plus émouvantes.

Nostalgie - Les dernières actus musique