Chimène Badi… Celle qui chante

La chanteuse poursuit son hommage aux artistes qui l’ont inspiré avec « Celui qui chante » de Michel Berger.

Chimène Badi © MD
Après « Parlez-moi de lui » de Nicole Croisille , « Ain't no mountain high enough" de Marvin Gaye , en duo avec Billy Paul , et « Ma liberté » de Georges Moustaki , Chimène Badi s’attaque maintenant à « Celui qui chante » de Michel Berger .
C’est avec ce titre de 1980 et à moins de deux mois du deuxième anniversaire de la disparition de l'artiste, que la chanteuse poursuit l’exploitation de son album, « Gospel & Soul », disponible depuis novembre dernier.

Parmi les classiques français et américains figurant sur cet opus, réalisé avec Régis Ceccarelli (qui a notamment collaboré avec Patrick Bruel , Henri Salvador ou encore Alain Souchon ), l’interprète reprend également « For once in my life » de Stevie Wonder , « Mercedes Benz » de Janis Joplin ou encore « This world today is a mess » de Dona Hightower.


Quatre Olympia

Autant de chansons que Chimène Badi devrait reprendre dans le cadre des quatre qu’elle donnera à l’Olympia, les 3, 25, 26 et 27 décembre
Entre temps,  l’interprète se sera produite au Festival d’été de Quebec en première partie de Lionel Richie avec qui elle chante en duo son titre, « Say you, say me ».

Nostalgie - Les dernières actus musique