Dalida : bientôt un biopic!

La chanteuse de légende sera bientôt immortalisée au cinéma. Un film retraçant sa vie et sa carrière est en préparation et Nadia Farès pourrait bien incarner la diva qui chantait si bien l’amour.

dalida © Cover Media

Le sujet avait été évoqué depuis bien longtemps déjà mais il semble enfin prêt à se concrétiser. D’après Le Film Français, Lisa Azuelos – à qui l’ont doit « LOL » – devrait entamer le tournage d’un biopic sur Dalida à partir du deuxième semestre 2015. Celle qui aura la lourde tâche d’incarner la chanteuse d’origine égyptienne au grand écran serait bel et bien Nadia Farès, qui avait déjà abordé le sujet l’année dernière. « J’ai privilégié ma vie de famille. Mon mari Steven Chasman est américain [il est, entre autres, le producteur des Transporteur], je vis aux États-Unis, j'ai des enfants de 6 et 9 ans et je tenais à m'en occuper avant tout. Mais j'ai un nouveau projet qui va me faire revenir en France pour une année, expliquait-elle à l’époque dans TV Mag. […] Je me souviens à 6-7 ans l'avoir vue à la télévision. Elle dégageait une telle générosité, un tel amour. Moi qui n'ai pas eu une enfance heureuse, je me projetais vers elle comme si elle était ma maman. Ce sera le film de ma vie ! »

Orlando a dit oui

Le frère de la chanteuse de légende, Orlando, qui est légataire de l’œuvre de la star regrettée, a donné son feu vert d’après le Film Français qui précise qu’ils ont trouvé un « accord sur une production retraçant la vie et la carrière de la chanteuse et actrice ». Côté production, on devrait retrouver Pathé.

Une vie de légende

L’existence de Dalida portée à l’écran devrait donner lieu à un film riche en émotion et rebondissements tant la vie de la star et sa carrière sont intrinsèquement liées. Emouvante jusqu’au bout, Dalida a tout vécu avec passion, sans jamais rien cacher à son public, jusqu’à sa fin tragique en 1987 après avoir décidé de faire tomber le rideau sur sa vie. « Elle était émouvante, ma sœur, et très sincère, confiait Orlando dans Paris Match. Sous ses dehors de femme fatale, de diva lointaine, Iolanda était un être humble, presque effacé. Elle souffrait d’un sentiment d’abandon qui a gâché sa vie amoureuse. »

©Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique