Découvrez le nouvel album de Julien Clerc

Julien Clerc est de retour le 7 novembre avec son album Fou peut-être, entre textes ciselés et musique symphonique.

Julien-Clerc © Sony BMG Music Entertainment
Trois ans après Où s'en vont les avions ?, Julien Clerc fait son grand retour sur le devant de la scène avec un tout nouvel opus, Fou peut-être, sorti le 7 novembre.

Un orchestre et des amis fidèles


Dans cet album, Julien Clerc s’est fait plaisir, en invitant un orchestre symphonique sur presque tous les titres. Hôtel des Caravelles, valse mélancolique qui démarre le disque, en est d’ailleurs un bel exemple.

Le chanteur a aussi fait appel à des compagnons fidèles pour les textes. Jean-Loup Dabadie, l’auteur de nombreux de ses tubes, lui signe ici Le Temps d’aimer, chanson classique sur la forme mais très efficace, qui devrait toucher les fans de la première heure.

Maxime Le Forestier est là également, avec Fou, peut-être, titre fait sur mesure sur la récente paternité de Julien Clerc. Charles Aznavour a pour sa part écrit Les Souvenirs, ballade au texte ciselé soutenue admirablement par un piano et les violons de l’orchestre.

Un titre de Julien Doré


Julien Clerc a aussi fait appel à de nouveaux auteurs, comme Mike Ibrahim ou Julien Doré. "Ils écrivent peut-être les mêmes histoires que leurs anciens, mais ils les écrivent différemment. Cela me permet de continuer ma quête de compositeur", explique ainsi le chanteur.

Mike Ibrahim signe ainsi Les Jours entre les jours de pluie, chanson swing aux influences 60’s, tandis que Julien Doré s’est plutôt laissé aller à une ballade avec Les dégâts.

L’album se termine par le très beaux texte de Gérard Manset , Sur la plage une enfant, évoquant le handicap.

Nostalgie - Les dernières actus musique