Disparition de Maurice Jarre

Le compositeur de nombreuses musiques mythiques de films dont celles de "Docteur Jivago" et "Paris brûle-t-il ?", est décédé dimanche à Los Angeles.

mauricejarre © NOSTALGIE
Décédé des suites d'un cancer et agé de 84 ans, Maurice Jarre avait été récompensé par des Oscar pour les musiques de "Lawrence d'Arabie" (1962), "Docteur Jivago" (1965) et "La Route des Indes" (1984). Au total, le musicien avait signé plus de 150 musiques de films pour de grands réalisateurs comme John Frankenheimer, Alfred Hitchcock, John Huston, Luchino Visconti et Peter Weir.

En 1952, le compositeur français avait signé sa première musique de film à la demande du cinéaste Georges Franju pour le court-métrage "Hôtel des Invalides".

Maurice Jarre, qui s'était installé aux Etats-Unis au milieu des années 60, avait également signé les musiques des films "Le président" (Henri Verneuil), "Jésus de Nazareth" (Franco Zeffirelli, 1976), ou plus récemment "Witness" (Peter Weir,1985) et "Le cercle des poètes disparus" (Peter Weir, 1989).

Le compositeur avait fêté ses cinquante ans de carrière en 2006 en donnant à l'Auditorium de Lyon, sa ville natale, un concert retraçant ses plus grandes oeuvres, en présence de son fils, Jean-Michel Jarre, l'un des précurseurs de la musique électronique avec des oeuvres qui ont également connu un succès mondial comme "Oxygène".

Nostalgie - Les dernières actus musique