Il y a 40 ans, Jim Morrison décédait…

Le leader légendaire des Doors est mort à Paris le 3 juillet 1971, il y a tout juste 40 ans. Le mythe est toujours intact.

Jim morrison © MD
Déjà 40 ans que Jim Morrison, le charismatique leader du groupe américain The Doors, est décédé. Et malgré les années, le souvenir du chanteur est toujours aussi vivant.

Un mythe toujours vivant


Véritable star de son vivant, Jim Morrison a accédé au statut de mythe avec sa mort, dont les circonstances sont encore mal élucidées aujourd’hui.

Le 5 juillet 1971, des rumeurs courent que le leader des Doors est décédé… Bruit qui court régulièrement à propos du chanteur. Voulant tout de même en avoir le cœur net, son manager se rend au domicile parisien de Jim Morrison, pour le retrouver mort, dans sa baignoire. Il est ainsi décédé dans la nuit du 2 au 3 juillet dans son bain, des suites du crise cardiaque, à seulement 27 ans. Son mode de vie dissolue, la star se serait vantée d’avoir pris plus de 200 fois de l’acide, expliquerait cette mort précoce.    

Des circonstances floues

Aucune autopsie n’a cependant été réalisée. D’autres ont également prétendu que Jim Morrison serait mort dans une boîte de nuit la même soirée, suite à une overdose d’héroïne. Des circonstances qui font que, 40 ans après sa mort, son décès fait toujours autant parler.

Jim Morrison a été enterré au cimetière du Père-Lachaise, à Paris. Encore aujourd’hui, sa tombe est l’une des plus visitées du lieu. Sa simple stèle est en permanence recouverte de roses déposées par ses fans… mais aussi de bouteilles d’alcool, en hommage aux mauvais penchants revendiqués de la rock-star. 

Nostalgie - Les dernières actus musique