Le Saviez-vous ? - The Rolling stones

Testez vos connaissances sur les Rolling Stones avec nostalgie.fr.

The rolling Stones 1 © Decca Records
L’origine des Rolling Stones

Incontournable évidemment… D’où vient le nom du groupe légendaire ? C’es
tBrian Jones qui lance l’idée.
Le guitariste et leader originel de la formation s’inspire d’un standard, celui de Muddy Waters, « Rollin' Stone Blues »…

Nous sommes en 1962, la légende des Stones (Brian Jones, Mick Jagger , Keith Richards , Bill Wyman, Charlie Watts et Ian Stewart) est en marche.



Concerts et décadence

Alors que leur single donne pleinement « Satisfaction », les Stones entament une tournée après la sortie de leur album « Out of our heads » en juillet 1965.
Ces représentations conduisent le groupe en Europe où les concerts dégénèrent parfois.

Ainsi, une centaine de voitures est-elle saccagée à Munich tandis que 70 personnes sont blessées en Allemagne toujours, à Berlin .
A Lyon en mars 1966, Mick Jagger reçoit un barreau de chaise en plein visage qui lui vaut une hospitalisation et plusieurs points de suture.



Drogues, sexe & rock’n’roll

Bien que considéré comme l’un des meilleurs disques des Rolling Stones, “ Exile on main Street “, sorti en 1971, aurait pu ne jamais voir le jour.  

En effet, pour échapper au fisc, la formation quitte l’Angleterre pour la villa Nellcôte à Villefranche-sur-Mer, où Keith Richards est déjà « réfugié ».
Une luxueuse habitation du Sud de la France louée par le guitariste du groupe où l’enregistrement de leur 10éme opus tourne mal.

En effet, les séances de travail sont largement ralenties par les incessantes querelles notamment entre Mick Jagger et Keith Richards, sous l’emprise de drogues et soumis à une chaleur envoûtante.



« Angie », une histoire de femmes

« Angie »… L’idée la plus répandue sur l’origine de cette chanson, qui figure sur l’album « Goats heap soup » (1973), est qu’elle serait née de l’idylle entre Angela, la femme de David Bowie, et Mick Jagger.

Une version balayée par le chanteur des Rolling Stones, lui-même, qui a expliqué qu’il n’avait que très peu contribué à l’écriture du titre. C’est à Keith Richards qu’en reviendrait la paternité.
Ayant besoin d’un prénom féminin pour son titre, il se serait inspiré de celui de sa fille qui venait de naître, Angela, conçue avec Anita Pallenberg.



Invité surprise

Nous sommes en 1981, Mick Jagger est en tournée aux Etats-Unis avec les Stones pour promouvoir leur album « Tattoo you ».

Pour assurer la première partie de la formation, un jeune rockeur au look un peu particulier. Il est vêtu d’un ciré et d’un porte-jarretelles.
Le public surpris, dirons-nous, lui lance des choux.  Il n’en tombe pas moins… Le jeune artiste en question… Un certainPrince.  



Du jamais vu


Les Rolling Stones ont toujours innové ; musicalement évidemment mais également technologiquement et pas seulement sur scène. Ils ont aussi su tisser leur toile.
Pour preuve, le groupe marque l’histoire d’internet en 1994 en donnant un show d’une vingtaine de minutes depuis Dallas et le Cotton bowl, retransmis en direct sur le net.



Une tournée cette année

Pour fêter les 50 ans des Rolling Stones, Mick Jagger n’a pas exclu une reformation du groupe.
« Nous espérons donner quelques concerts cette année, nous avons effectué quelques répétitions et nous en avons discuté ensemble » a expliqué le rocker anglais lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision britannique, ITN.

Rappelons que la dernière tournée des Rolling Stones, « A bigger band », s’est achevée en 2007.



The Rolling Stones au 7éme… art


Les projets cinématographiques pullulent autour du groupe de légende.
En septembre prochain déjà, sortira un documentaire coproduit par les Rolling Stones et réalisé par Brett Morgen, riche en images live, archives personnelles et interviews exclusives.

Par ailleurs, un film, inspiré par « Exile on Main Street : une saison en enfer avec les Rolling Stones » (2008) est en préparation.
C’est l’homme d’affaires, Richard Branson, qui a déjà acquis les droits du livre de Robert Greenfield et produit trois des albums des Rolling Stones, qui s’est octroyé l’écriture du scénario.
Le long métrage évoquera les relations pour le moins houleuses entre Mick Jagger et Keith Richards durant l’enregistrement de « Exile on Main Street » (1971).

Caroline LEBENBOJM

Nostalgie - Les dernières actus musique