Nile Rodgers devient ambassadeur pour la musique électronique

Nile Rodgers est désormais l'un des ambassadeurs de l'Association for Electronic Music (AFEM). Il va avoir du pain sur la planche!

nile-rodgers © Cover Media

Nile Rodgers a une nouvelle casquette. Il a été choisi par The Association for Electronic Music (AFEM), pour être l'un de ses ambassadeurs. D'autres artistes comme Louie Vega, Carl Craig ou encore Jean Michel Jarre endosseront la même responsabilité: celle d'éveiller les consciences aux problèmes rencontrés par la musique électronique dans l'industrie de la musique.

Du sérieux pour Nile Rodgers

Le défi est de taille pour Nile Rodgers. «Le challenge auquel on fait face et les opportunités dont on doit profiter n'impactent pas seulement le business de la musique électronique, ça impacte également les DJs, les musiciens, les compositeurs, les fans, a confié Mark Lawrence, le PDG de l'AFEM, dans un communiqué. Avec l'annonce de nos Artistes Ambassadeurs, l'AFEM devient une voix à échelle mondiale pour la musique électronique, pour ceux qui créent notre musique comme ceux qui l'apprécient avec passion, et l'embrassent.»

Des problèmes récurrents

Parmi les sujets auxquels Nile Rodgers devra sensibiliser, on retrouve la question de la transparence des droits d'auteur, la diversité musicale, le piratage ou encore la réduction des risques sanitaires. L'AFEM a déjà lancé Get Played Get Paid, une initiative visant à défendre le droit des artistes, et Safe In Sound, qui vise à réfléchir autour des lois, des pratiques et de l'éducation autour de la réduction des risques sanitaires et la consommation de drogues.

©Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique