Pink Floyd : retour sur leur chef-d’œuvre « The Wall »

Les Pink Floyd font partie des groupes anglais les plus célèbres et ont participé à faire passer les courants rock progressif et psychédélique à la postérité. Retour sur la naissance de l'album emblématique « The Wall ».

Pink Floyd : The wall © Getty images
Les Pink Floyd avant « The Wall »

Pink Floyd est un groupe de rock formé à Londres en 1965. Depuis cette date, le groupe mené par son bassiste Roger Waters et le guitariste David Gilmour a vendu près de 300 millions d'albums. La célébrité vint avec l'opus « The Dark Side of the Moon » (1973), troisième album le plus vendu dans l'histoire de la musique derrière « Back in Black » (1980) des AC/DC et « Thriller » (1982) de Michael Jackson. Les années 1970 sont couronnées de succès jusqu'à 1979, année de sortie de « The Wall ».

La genèse de l'album

Les Pink Floyd reviennent de vacances prolongées pendant près d'un an en 1978 après un concert à Montréal, fin 1977. Roger Waters a l'idée novatrice d'une création tripartite avec un album, un film et des concerts théâtraux. Le fameux mur représentant un rempart entre le groupe et son public. L'ensemble des Pink Floyd est alors convaincu du potentiel de cette inspiration originale.

L'érection du « mur »

Les Pink Floyd enregistrent « The Wall » pendant plus de huit mois dans plusieurs studios dont un dans le Sud de la France mais jamais en Grande-Bretagne. Bob Ezrin qui a travaillé avec Kiss et Alice Cooper est alors associé à Gilmore pour coproduire le disque. Pendant ces enregistrements, Rick Wright quittera le groupe mais participera malgré tout à la fin de la conception du disque et à la tournée qui suivra. « The Wall » est un double album contenant pas moins de 26 morceaux.

L'accueil du public

Les Pink Floyd connaissent un succès immense dès la sortie de l'album fin 1979, atteignant la première place du Billboard américain en quatre semaines et pareil en Grande-Bretagne en moins d'un mois. Les ventes du disque sont estimées à plus de 30 millions d'exemplaires, en faisant outre-Atlantique le double album le plus vendu de l'histoire avec 11,5 millions écoulés. Le tube « Another Brick in the Wall, Part II » est le single le plus vendu dans l'histoire du groupe anglais et le seul placé en tête au Billboard.

La postérité de « The Wall »

Les Pink Floyd sont encore plus entrés dans l'histoire, devenant l’un des meilleurs groupes de rock de tous les temps avec « The Wall » et se sont ouverts les portes du Panthéon du rock. Les ventes ont seulement confirmé tout le bien des critiques de l'opus numéro 11 de la bande à Waters et Gilmour. Le côté conceptuel de « The Wall » a officiellement inspiré de nombreux artistes tels que David Bowie, Genesis et de nouveaux groupes comme Nine Inch Nails ou Radiohead.

Nostalgie - Les dernières actus musique