Renaud : le cri d’alarme de son frère

De nouveau en pris avec l’alcool, Renaud serait au plus bas. Son frère Thierry Séchan lui a écrit une lettre publique, "Laisse pas béton".

Renaud © Virgin
Plus rien n’irait dans la vie de Renaud. Le chanteur, séparé de sa compagne Romane S erda, aurait replongé dans ses vieux démons. A tel point que son frère, Thierry Séchan, lui a écrit une lettre, parue en préface de la biographie Renaud : putain de vie de Claude Fléouter, qui sortira en janvier prochain.

"Un suicide à petit feu"


Et c’est un vrai cri d’alarme que lance Thierry Séchan. Selon cette lettre, Renaud serait au plus bas.

"La déprime est là, omniprésente. Tu dis à qui veut l’entendre que tu ne peux plus chanter. Je n’arrive pas à y croire", écrit ainsi le frère bienveillant. "Un artiste n’arrête jamais de créer, voyons ! À moins qu’il ne se suicide, bien sûr… Mais il est vrai que ton comportement actuel s’apparente à un lent suicide, un suicide à petit feu".

"Cinq ans sans dessaouler"

Thierry Séchan revient également sur les années très difficiles de Renaud, à la fin des années 1990. "Cinq ans sans dessaouler, ou presque", se souvient-il. "Cinq ans dans une solitude extrême, malgré la présence constante de tes proches. Et ton public qui attendait, qui attendait ton retour, un nouvel album, ton public presque aussi désespéré que toi".

Il y a quelques mois, Renaud avait déjà exprimé son mal-être lors d’une interview, expliquant qu’il n’arrivait plus à écrire des chansons. Ses fans s’étaient alors mobilisés sur Facebook pour lui montrer son soutien. Comme conclue Thierry Séchan dans sa lettre ouverte : "Renaud, laisse pas béton !".

Nostalgie - Les dernières actus musique