Rolling Stones : concert surprise à Los Angeles

Les Rolling Stones ont donné un concert inattendu dans une petite salle de Los Angeles il y a quelques jours. De quoi se mettre en jambes avant le lancement de leur tournée mondiale.

les-rolling-stones © Cover Media

FR Music - Les Rolling Stones ont encore une fois surpris leur public. Le 27 avril dernier, les légendes du rock ont donné un concert événement dans une petite salle de Los Angeles. Ils ont joué une setlist de 14 chansons à l’Echoplex, une salle de 700 places située dans le quartier d’Echo Park, quelques jours avant de s’embarquer dans leur tournée mondiale « 50 and Counting ».

Il y a quelques mois, les Stones avaient annoncé à la dernière minute un concert exceptionnel au Trabendo à Paris, avec des tickets mis en vente le jour même à un prix dérisoire. La même recette a été utilisée cette fois-ci, rapporte le site NME : la plupart des billets ont été distribués aux fans du groupe via une loterie organisée dans la journée à El Rey, de l’autre côté de la ville californienne. La nouvelle du concert avait été révélée le matin même.

Une date unique avant la tournée

Mick Jagger et ses acolytes n’ont certainement pas déçu avec cette prestation à la hauteur de leur réputation. Après avoir ouvert le show sur « You Got Me Rocking » et le tube de 1978 « Respectable », le chanteur britannique a pris le micro pour s’adresser aux chanceux présents dans la salle. « Bienvenue à Echo Park, le quartier qui monte. Et je suis heureux que vous soyez là pour accueillir un groupe qui monte », a-t-il plaisanté.

Le leader des Rolling Stones semblait dans une forme olympique tout au long du concert d’une heure et demie, dansant et parlant avec le public. « Merci beaucoup, vous êtes trop cool avec nous, a-t-il lancé vers la fin du show. C’est la première date de la tournée, probablement la meilleure ! » Pour cette date un peu spéciale, Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood ont interprété 14 titres dont les tubes « Little Queenie » de Chuck Berry, « That's How Strong My Love Is » d’Otis Redding ou encore « Just My Imagination » des Temptations, ainsi que plusieurs de leurs propres hits, « Miss You » ou encore « Street Fighting Man ». Avant de quitter la scène, les Rolling Stones sont revenus en rappel avec les titres « Brown Sugar » et « Jumpin' Jack Flash », puis Mick Jagger a remercié le public chaleureux. « Merci beaucoup à tous, vous nous avez donné de l’espoir, de la paix, de l’amour et la compréhension. Bonne nuit ! »

Un public trié sur le volet

De nombreuses stars d’Hollywood avaient réussi à obtenir leur ticket pour ce concert unique, qui a servi de tour de chauffe pour les interprètes de « Paint It Black » : Johnny Depp, Bruce Willis, Owen Wilson, les membres des groupes Green Day ou encore No Doubt. La tournée « 50 and Counting » débutera officiellement le 3 mai prochain au Staples Center de Los Angeles. Les Rolling Stones sillonneront l’Amérique du Nord avant de s’envoler pour le Festival de Glastonbury en Angleterre dont ils seront les têtes d’affiche le 29 juin prochain. Ils donneront également deux concerts exceptionnels à Hyde Park en juillet.

Nostalgie - Les dernières actus musique