Rolling Stones : un concert parisien très intime

Alors qu'ils répétaient au Planet Live de Bondy, les stars ont invité 27 fans qui patientaient dehors depuis le matin à venir les écouter. Les Parisiens ont ainsi eu droit à 1h de show gratuit.

les-rolling-stones © copyright getty

FR Music - Depuis plusieurs jours, on évoquait un concert surprise des Rolling Stones au Trianon, le groupe étant actuellement en région parisienne. Il n’y avait finalement aucun show prévu mais les rockeurs ont bien improvisé une représentation unique dans la capitale française, ce vendredi 14 février. Les musiciens ont en effet convié 27 de leurs fans les plus téméraires à assister à leurs répétitions au studio Planet Live à Bondy.

Une prestation généreuse

C’est en effet à Paris que les Stones préparent leur tournée « 14 on Fire » qui sera lancée le 21 février prochain à Abou Dhabi et voyagera en Asie et Océanie jusqu’au 5 avril. Présent sur place depuis plusieurs jours juste pour le plaisir d’entendre son groupe favori depuis l’extérieur, Stéphane a été marqué d’un numéro au feutre rouge par un membre de l’entourage du groupe le matin du 14 février, comme 26 autres personnes. Dans l’après-midi, tous ont pu rentrer et assister à une performance unique de Mick Jagger et ses collègues, dont le guitariste Mick Taylor. « Ils nous ont annoncé 4-5 titres mais on a eu droit à 12 titres. 11 ou 12, ma mémoire est un peu confuse, a-t-il raconté au Parisien. Ils étaient tous très en forme, très contents de nous voir, on a pu discuter avec eux, on a pu leur balancer des messages. Il nous ont remercié d’être restés 14 jours ici. J’aurais pu venir encore trois semaines rien que pour ce moment-là ! »

Flashback

Au total, c’est donc un spectacle de près d’une heure auxquels les chanceux ont pu assister, découvrant en live des titres récents comme « Doom & Gloom » mais aussi des classiques tels que « Miss You », «Paint It Black» ou encore « Sympathy for the Devil », le tout avec une incroyable énergie. « J’ai une information majeure : Mick Jagger n’a pas 70 ans mais il a 15 ans, 17 ans maximum. Et sinon ce n’était pas une répétition, c’était un vrai show. Ils sont là, ils sont éternels et ils nous rendent à nous aussi l’illusion de l’éternité et de la jeunesse éternelle, c’est extraordinaire », a confié Dominique, un autre fan qui n’est pas près d’oublier le plus petit concert de la carrière des Rolling Stones.

© Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique