Sting vend sa maison de Londres !

Le chanteur britannique a mis en vente l'une de ses demeures. Il en possède cinq autres dans plusieurs villes et pays.

sting copyright getty
1/2

Sting et son épouse Trudie Styler ont décidé de vendre leur incroyable résidence londonienne. Sur le site immobilier de Knight Frank, la « maison familiale avec jardin » est présentée sans mentionner son prix qui n’est disponible que sur demande mais qui apparaît néanmoins entre des propriétés à 19,5 et 20,5 millions de livres dans la liste présentant les demeures par prix croissant. Il vous faudra donc débourser près de 25 millions d’euros pour acquérir cette maison de 790m² située dans un quartier vieux de 300 ans à Westminster et comportant pas moins de 7 chambres à coucher (avec possibilité d’aménagement de deux chambres supplémentaires), 6 salles de bain et 5 salles de réception.

6 maisons à leur actif !

Amateur d’architecture ancienne, le couple possède également une villa toscane du 16ème siècle qui peut être louée pour la somme de 5500 dollars (soit 6700 euros) par semaine, une maison du 18ème à Londres à Highgate, ainsi que la fameuse Lake House datant du 16ème siècle dans le Wiltshire, qui a inspiré son hit « Fields of Gold » de 1993. Comme si ça ne suffisait pas, Sting compte aussi deux autres propriétés aux Etats-Unis, l’une à Malibu et l’autre à New York.

Cap sur Chicago et Broadway

Pas de doute : le chanteur de 63 ans est un voyageur et aime avoir son pied-à-terre dans ses destinations favorites. Son âme de globe-trotter avait d’ailleurs donné naissance à l’album concept « The Last Ship » qui raconte la vie des marins et les chantiers navals de Newcastle, la ville de son enfance. L’opus sorti en septembre dernier fera d’ailleurs prochainement l’objet d’une comédie musicale du même nom, qui sera présentée durant quatre semaines au Bank of America Theatre de Chicago dès le 10 juin, avant de larguer les amarres direction Broadway cet automne.

© Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique