Téléphone : retour gagnant

Le retour de Téléphone était apparemment très attendu. Après un premier concert complet, leur second annoncé cette semaine l’est déjà lui aussi !

jean-louis-aubert © Cover Media

Une heure, c’est le temps qu’il aura fallu entre l’annonce d’un nouveau concert de Téléphone et l’annonce qu’il était… complet ! Et oui, Téléphone revient, et visiblement, le public n’attendait que ça. Après une première date à guichet fermé au Point Ephémère à Paris ce soir, le groupe composé par Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka – mais pas Corine Marienneau que les trois membres tiennent à distance depuis quelques années – c’est à Lille que la formation a décidé d’offrir un nouveau concert annoncé dans la nuit de mercredi. Ni une, ni deux, au petit matin, les 900 billets s’étaient écoulés. Les fans en retard devront donc attendre l’annonce d’une hypothétique troisième date.

3 sans 4

12 novembre 1976. Le chanteur et guitariste Jean-Louis Aubert et le batteur Richard Kolinka recrutent le guitariste Louis Bertignac et la bassiste Corine Marienneau pour les accompagner lors de leur premier concert au Centre Américain de Paris. Alors baptisés « ! », Téléphone est pourtant déjà au complet. Il ne faudra qu’un an au groupe pour sortir leur premier album éponyme et connaître le succès qui les consacrera comme les stars incontestés de la nouvelle scène rock française. Balayés les Anges, Magma et autres Variations. Le groupe mené par Aubert déferle sur toute la France jusqu’à la séparation en 1986. 10 ans qui auront marqués durablement la scène rock française grâce à des tubes aussi imparables que «Metro, c’est Trop », « Ça (c’est vraiment toi) » ou encore « Un autre Monde », qui restent dans toutes les mémoires. A l’occasion de leur reformation aujourd’hui, Corine Mariennau demeure la grande absente de ces retrouvailles avec le public.

Jamais 2 sans 3

Les retrouvailles du groupe sont cependant annoncées depuis longtemps. Régulièrement, Aubert et Bertignac se sont produits sur scène ensemble. Ils jouent même avec Richard Kolinka sur le plateau de Taratata en 2006, sans pour autant officialiser une reformation. Celle-ci est plus ou moins annoncée par Louis Bertignac en 2010. « On en a parlé avec Jean-Louis et on se disait qu’on serait vraiment cons de mourir sans le faire. Une tournée est envisagée en 2013. Le temps de la mettre au point », déclarait-il alors à Nice-Matin. Il aura néanmoins fallu attendre 5 ans pour que le nom de Téléphone refasse enfin surface et remplisse déjà deux salles en un claquement de doigts. Mais que ceux qui ont raté leur chance se rassurent ! Tel que c’est parti, le groupe ne manquera pas d’annoncer de nouvelles dates. D’autant que l’année prochaine, Téléphone fêtera ses quarante ans d’existence – parmi lesquelles de trop longues années d’absence !

© Cover Media

Nostalgie - Les dernières actus musique