Véronique Sanson : ses 5 plus grandes chansons

Véronique Sanson est une auteur-compositrice-interprète ainsi qu’une pianiste de talent. Sa collaboration avec Michel Berger a marqué les esprits. Retour sur 5 chansons mythiques de la chanteuse.


« Amoureuse » (1972)

C’est la chanson phare de l’album qui porte ce même nom, tout premier opus solo de la chanteuse alors âgée de 23 ans. Véronique Sanson en a eu l’idée en remontant les Champs-Élysées en voiture au petit matin, après une nuit d’amour. « Amoureuse » a fait l’objet par la suite de plus de 30 reprises dans le monde.Michel Berger, son compagnon de l’époqueest le producteur de ce tout premier album.

« Besoin de personne » (1972)

Également présente sur l’album « Amoureuse », la chanson d’amour « Besoin de personne » débute par un accord de guitare et laisse une fois de plus à la chanteuse l’occasion d’exploiter sa voix, véritable instrument de musique à part entière. Comme pour tous les morceaux de l’album, Véronique Sanson est l’auteure de la musique et des paroles. Des versions anglaise, allemande et espagnole de ce tube ont été enregistrées.

« Chanson sur ma drôle de vie » (1972)

Alors que l’album « Amoureuse » est sorti en tout début de l’année 1972, le deuxième opus de Véronique Sanson, « De l’autre côté de mon rêve », sort en décembre de la même année. « Chanson sur ma drôle de vie » est une ode à l’amour, souvent interprétée à tort comme une ode à l’amitié. C’est le tube de la chanteuse le plus repris après « Amoureuse ».

« Vancouver » (1976)

C’est le premier tube du quatrième album éponyme de l’artiste. C’est également la première d’une longue collaboration entre Sanson et le producteur Bernard Saint-Paul (12 albums en tout). C’est aussi la seule chanson sortie en version single cette année-là et qui deviendra un énorme succès public. « Vancouver » évoque la recherche d’un but qu’il n’est jamais simple de connaître et donc d’atteindre.
« Rien que de l’eau » (1992)

«Rien que de l’eau» est le premier extrait de « Sans regrets » son dixième album studio. Il marque le retour de la chanteuse au sommet des ventes avec un disque de platine en 1993 et de nombreuses récompenses. Le tube est composé par Bernard Swell, avec qui Véronique Sanson a entretenu une relation amoureuse au début des années 80.

Véronique Sanson - Les dernières actus