Pink Floyd : leurs plus grands tubes

Légendes du rock stratosphérique, les Pink Floyd ont offert au monde des chansons impérissables. Retour sur leurs plus belles compositions.

The Pink Floyd (Live 8) © Getty images

Pink Floyd : « One of These Days » (1971)

Extrait de l'album « Meddle », sorti en 1971, le morceau est principalement instrumental. Sa particularité réside dans la présence vocale du batteur Nick Mason, que l'on entend rarement. Sur la piste audio, il souffle doucement les paroles suivantes : « One of these days, I'm going to cut you into little pieces » (« Un de ces jours je vais te découper en petits morceaux »), des mots qui contrastent violemment avec la douceur du ton !

Pink Floyd : « Money » (1973)

Le tube « Money » est issu de l'opus mythique « The Dark Side of the Moon », sorti en 1973. La chanson devient le premier immense succès du groupe, et aide, en partie, au triomphe amplement mérité de ce troisième plus grand album de l'histoire de la musique en termes de ventes, derrière « Back in Black » (1980) de AC/DC et « Thriller » (1982) de Michael Jackson. Pas mal pour une chanson qui se moque des façons de gagner et de dépenser de l'argent !
Pink Floyd : « Wish You Were Here » (1975)

« Wish You Were Here » a été écrit par Roger Waters et composé par David Gilmour, en mémoire de Syd Barrett, fondateur, compositeur et parolier du groupe – mais surtout un ami – qui a décidé de quitter la formation suite à des problèmes de santé. Le morceau figure sur l'album éponyme sorti en 1975, qui est entièrement pensé en hommage à ce compagnon qui leur manque. En 2011, la chanson a été classée 324e dans la liste des « 500 plus grandes chansons de tous les temps », par le magazine « Rolling Stone ».
Pink Floyd : « Another Brick in The Wall » (1979)

Le tube « Another Brick in the Wall, Part II » est le single le plus vendu de l'histoire du groupe et le seul à se placer numéro un au Billboard. Sorti sur l'album chef-d'œuvre « The Wall » en 1979, le morceau permet presque à lui tout seul d'écouler le disque à plus de 30 millions d'exemplaires. « Another Brick in the Wall » regroupe trois variations sur le thème de l'éducation. La partie la plus populaire est donc la seconde, qui critique la rigidité du système scolaire britannique.
Pink Floyd : « Comfortably Numb » (1979)

Autre single du mythique opus « The Wall », sorti en 1979, « Comfortably Numb » est l'un des tubes les plus connus du groupe, notamment en raison de ses nombreux solos de guitare au milieu et à la fin de la chanson. Il s'agit, également, de l'un des trois morceaux du disque à la paternité partagée entre le guitariste David Gilmour et le bassiste Roger Waters. Le refrain et les solos sont de Gilmour, tandis que Waters s'est occupé de toutes les paroles et de la musique des couplets.

Pink Floyd - Comfortably Numb © youtube

Nostalgie - Les dernières actus