Les Enfoirés : retour sur la genèse du collectif

Coluche fonde en 1985 l’association caritative les Restos du Cœur. Son but : apporter de la nourriture à ceux qui n’en ont pas. Pour sensibiliser le grand public à cette cause, il s’entoure des artistes de l’époque et crée Les Enfoirés.

Coluche : les enfoirés © abaca
C’est le 26 septembre 1985 que Coluche lance son idée des Restos du Cœur sur la radio Europe 1. Pour promouvoir son association, Coluche fait appel à Jean-Jacques Goldman pour lui écrire une chanson qui deviendra l’hymne des Enfoirés : « La Chanson des Restos ».

Le début du collectif

Pour attirer l’attention des médias, des politiques et du grand public, Coluche fait appel à de grands noms des arts et du sport français, pour interpréter la chanson écrite par Goldman. La première bande d’Enfoirés voit le jour, composée d’Yves Montand, Nathalie Baye, Jean-Jacques Goldman, Michel Platini et Michel Drucker. Malheureusement, Coluche ne verra jamais le succès atteint par ses Enfoirés : il décède en juin 1986.

1992 : un rendez-vous annuel

Il faut attendre 1992 pour que les Enfoirés qui se produisent depuis sur scène, donnent rendez-vous au public chaque année. Le concept des Enfoirés est né, réunissant un collectif d’artistes, chanteurs, musiciens, acteurs, comédiens ou sportifs, qui tous les ans se produisent sur scène au profit des Restos du Cœur. Tous les bénéfices engendrés, des concerts, droits télévisions, CD et DVD, sont intégralement reversés aux Restos du Cœur.

Nostalgie - Les dernières actus des années 80