Elsa : retour en images sur sa carrière

Retour sur la carrière d’Elsa, de ses débuts au cinéma à ses chansons, des Enfoirés aux sériés télé.

Elsa © MD

De ses débuts au cinéma dans « Garde à vue » de Claude Miller jusqu’à sa carrière de chanteuse, de concurrente de Vanessa Paradis à sa participation aux Restos du Cœur, retour en images sur la carrière d’Elsa.
Elsa : ses débuts au cinéma

C’est en 1981 qu’Elsa fait ses débuts sur grand écran, dans le film « Garde à vue » de Claude Miller, aux côtés de Lino Ventura, Michel Serrault, Guy Marchand et Romy Schneider. Elle n’a alors que huit ans. Elle tourne ensuite dans plusieurs films,« Train d’enfer » en 1984, et « Rouge baiser » en 1985. Mais il faut attendre 1986 pour que sa carrière explose avec son rôle dans « La femme de ma vie » de Régis Wargnier, aux côtés de Jane Birkin et Jean-Louis Trintignant.

Elsa fait ses premiers pas dans la chanson avec « T’en va pas »

En 1986, alors âgée de 13 ans, Elsa se lance dans la chanson pour « La femme de ma vie ». Elle interprète la bande originale du film, « T’en va pas ». C’est un tube qui fait d’elle la plus jeune artiste n°1 au Top 50. La chanson demeure pendant huit semaines en tête des ventes de singles et se vend à 1 300 000 copies, selon la biographie de la chanteuse. Deux ans plus tard, elle sort son premier opus, sobrement nommé « Elsa ». C’est un carton grâce aux tubes « Quelque chose dans mon cœur » et « Un roman d’amitié ». A la même période, une autre jeune fille débarque sur les ondes avec « Joe le taxi », une certaine Vanessa Paradis. Les médias vont faire des deux jeunes filles des rivales.

Elsa enchaîne les albums des années 1990 à 2010

Dans les années1990, Elsa enchaîne les albums. En 1990, elle propose « Rien que pour ça… », son deuxième CD, qui contient les tubes « Pleure doucement », « Rien que pour ça » et « Qu’est-ce que ça peut lui faire ». En 1992 paraît « Douce violence », un album plus mature porté par le morceau « Bouscule-moi ». En 1996, c’est un quatrième opus qui voit le jour. Intitulé « Chaque jour est un long chemin », il est presque entièrement écrit par la chanteuse. Suivra en 2004, « De lave et de sève », avec de nombreuses collaborations dont Keren Ann, Etienne Daho et Benjamin Biolay. Son 6e opus, « Elsa Lunghini », de son vrai nom, sort en 2008.

Elsa rejoint la troupe des Enfoirés

En 1997, Elsa rejoint le collectif Les Enfoirés. Elle va rester fidèle aux Restos du cœur et devenir une figure incontournable du spectacle, en y participant 11 fois, de 1997 à 2002, de 2004 à 2006, en 2008 et en 2012. Elle a interprété pas moins d’une soixantaine de chansons sur scène.

Elsa : sa carrière sur le petit écran

Si elle participe aux Enfoirés tout en menant sa carrière solo de chanteuse, Elsa Lunghini n’en oublie pas pour autant son métier d’actrice. Elle va faire plusieurs apparitions sur le petit écran, dans des téléfilms comme « Aveugle, mais pas trop » en 2009, ou « La Maison des Rocheville » en 2010. Dernièrement, on a pu la voir dans la série « Cherif », diffusée sur France 2, dans le rôle de Justine, la compagne de Cherif ; série qu’elle a rejoint en janvier 2017.

Elsa fait ses premiers pas dans la chanson avec « T’en va pas » getty images
1/5

Nostalgie - Les dernières actus des années 90