ABBA : qu'est-ce qui a motivé leur séparation ?

Véritable monument musical des années 1970, le groupe suédois ABBA était composé de quatre membres formant deux couples dans la vie. La séparation de ceux-ci a finalement eu raison du groupe.

ABBA : zoom sur le revival du groupe mythique dans les années 90 © © Peter Bischoff / Getty Images

ABBA, une décennie de succès

En 1970, deux couples de musiciens et chanteurs suédois décident d’unir leurs talents et de former un groupe. C’est ainsi que naît ABBA, le nom du groupe reprenant les initiales des prénoms de ses membres, à savoir Agnetha Fältskog, Björn Ulvaeus, Benny Andersson et Anni-Frid Lyngstad. Si les débuts sont plutôt modestes, leur victoire à l’Eurovision, en 1974, avec le titre "Waterloo", leur permet d’acquérir une notoriété internationale. Dès lors, ABBA enchaîne les succès, de "Gimme Gimme Gimme" à "Mamma Mia", en passant par "Money Money Money" ou "Dancing Queen", qui ont fait du quatuor les rois du disco avec près de 400 millions d’albums vendus.

Séparations multiples au début des années 1980

Vu le succès rencontré, la saga ABBA aurait pu se poursuivre, mais le début des années 1980 sonne la fin de l’aventure. En 1979, ce sont tout d’abord Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus qui divorcent. Le groupe survit à cette première séparation, mais en 1981, c’est au tour de Benny Andersson et Anni-Frid Lyngstad d’officialiser leur rupture. Un éclatement des deux couples auquel le groupe ne résistera pas. Les quatre artistes se sont néanmoins retrouvés pour chanter ensemble en de rares occasions, notamment en 2016… trente ans après leur dernière apparition.

Abba - Les dernières actus