Adrian Gurvitz

Adrian Curtis Né(e) le 26 juin 1949 (67 ans)

Sa biographie

Rocker

Passionné de musique, Adrian Gurvitz débute en tant que guitariste auprès du groupe de rock The Gun en 1967. The Gun est composé d'un trio avec Paul Gurvitz, le frère d'Adrian Gurvitz ainsi que Louie Farrell, respectivement à la basse et à la batterie.

Le groupe se fait connaître en 1968 avec sa Chanson « Race with the devil » qui devient un petit succès. Plusieurs artistes n'hésiteront d'ailleurs pas à interpréter le titre à diverses occasions, notamment Jimi Hendrix lors du Isle of Wight Festival en 1970.

En 1970, The Gun décide de se séparer sans avoir pu renouveler le succès de « Race with the devil ».


Baker Gurvitz Army

Par la suite, Adrian Gurvitz intègre le groupe Three Man Army auprès de son frère Paul Gurvitz. La bande ne tarde pas à sortir son premier album « Third of a lifetime » aux sonorités bluesy.

Three Man Army ne fait pas long feu tel que les deux frères décident de collaborer avec le batteur Ginger Baker pour former un nouveau groupe. A propos de ce dernier, celui-ci est batteur et a joué auprès d'un bon nombre de groupes dont les plus célèbres sont Cream ou encore Blind Faith.

Ainsi, le trio Ginger Baker, Adrian et Paul Gurvitz montent ensemble le Baker Gurvitz Army. Évoluant dans le genre hard rock, Baker Gurvitz Army sort son premier album éponyme en 1974.

Cet opus comprend 8 titres dont « Since beginning », « Memory lane », « Help me ». Par la suite, le groupe sort trois autres albums « Elysian encounter », « Live in Derby '75 » ainsi que « Hearts on fire » qui sort en 1976 et se solde par la rupture du groupe.


Une ballade devenue classique

Après Baker Gurvitz Army, Adrian Gurvirtz décide de se lancer dans une carrière solo tel qu'en 1979, il sort son premier opus « Sweet vendetta » suivi de « The way I feel ». En 1980, il revient avec « Il assassino » et deux ans plus tard arrive « Classic ».

À sa sortie, le titre phare de ce 4e album « Classic » devient très vite un hit. Par ailleurs, « Classic » comme son nom l'indique, devient un classique et est une des ballades les plus jouées en Angleterre.

Après le succès de la Chanson , l'artiste se consacre à une carrière d'auteur compositeur et revient quelques années plus tard en tant que chanteur avec l'album « Acoustic heart ». En l'an 2000, Adrian Gurvitz sort deux autres opus à savoir « No compromise » et « Classic songs ».

Parallèlement à sa carrière d'artiste, Adrian Gurvitz est marié et père de famille. Il est d'ailleurs le beau père de la chanteuse Carly Lewis auparavant membre du groupe No Secrets.