AHa

AHa Né(e) le 30 novembre 1982 (33 ans)

Sa biographie

De Spider Empire à A-Ha

Pal Waaktaar et Magne Furuholmen sont des amis d'enfance, et partagent tous les deux la même passion pour la musique. Si le premier est doué pour l'écriture, le second se débrouille bien avec le synthétiseur.

A l'âge de 16 ans, ils fondent leur premier groupe nommé « Spider empire ». Peu de temps après, le groupe s'étoffe avec deux nouveaux membres et changent de nom avec « Bridges ». Sous cette nouvelle appelation ils sortent un album intitulé « Fakkeltog », en 1980. A peine un an après la sortie de ce premier album, les deux amis, Pal Waaktaar et Magne Furuholmen décident de mettre fin au groupe et s'envolent pour Londres.

Entre temps, Morten Harket chante auprès du groupe « Soldier blue » , groupe aux influences soul. De leur côté, Pal Waaktaar et Magne Furuholmen se lassent du manque d'argent et se résignent à rentrer à Oslo. C'est ainsi qu'en 1981, les trois artistes décident de se réunir pour former un groupe. Le nom A-Ha ne viendra pas instantanément, il leur faudra un an de collaboration avant de trouver le nom idéal.

En 1982, les trois amis passent leur temps à travailler leurs compositions. Au début de l'année 1983, ils arrivent en Angleterre avec leur premier enregistrement dans les bagages. Dans la foulée, ils rencontrent leurs managers John Ratcliff et Terry Slater qui vont les aider à lancer leur premier album.

Deux ans après leur arrivée en Angleterre, l'album « Hunting high and low » sort enfin dans les bacs. Le disque est classé numér o de ux au Royaume-Uni et numéro un en Norvège. Cet album comporte également le titre « Take on me » qui participera d'une manière significative à la popularité du groupe. Fort de ce succès, le groupe ne perd pas de temps et sort, un an après la sortie du premier, leur second album « Scoundrel days ».


Du succès aux oubliettes

Très vite, le groupe aborde péniblement l'étiquette de boys band. Avec leurs jolis minois, les jeunes filles s'entichent du groupe. Artistiquement parlant, A-Ha interprète la bande origina le de James Bond, « The living daylights » en 1987. Un an plus tard, A-Ha sort son troisième album intitulé « Stay on these roads » avec moins de succès que les précédents.

Le groupe retourne en studio peu de temps après et sort un l'album de la maturité, « East of the sun, west of the moon », en 1990. Celui-ci contient des titres sensationnels comme « Waiting for her », « I call your name », « Early morning » ou encore « Crying in the rain ». Trois ans plus tard, A-Ha sort son cinquième opus « Memorial beach » qui marque le début de la fin du groupe.

En effet, si ce dernier a évolué musicalement, les fans ne semblent pas se retrouver dans les morceaux du groupe. Avec 772 000 disques écoulés, A-Ha tente quand même une tournée mondiale mais le coeur n'y est plus. Après avoir enregistré un disque à l'occasion des jeux olympiques d'hiver de Lillehammer en 1994, le groupe décide de se séparer. Par la suite, les membres de A-Ha vont sortir chacun de leur coté leurs albums solo.


Les retrouvailles avec le Prix Nobel

En 1998, A-Ha reviennent sur le de vant de la scène pour interpréter des morceaux à l'occasion de la remise des Prix Nobel. Les trois artistes retrouvent leur belle entente et évoquent la possibilité de se reformer.

Deux ans après cette mémorable soirée, ils sortent leur sixième album, « Minor eath, major sky » qui renferme le titre qu'ils ont interprété lors de la soirée de remise des prix Nobel, « Summer moved on ». L'album remporte un franc succès et se classe numéro un des ventes dans trois pays à savoir la Norvège, le Danemark et l'Allemagne.

Deux ans plus tard, ils sortent « Lifelines ». Leur tournée du même nom que l'album leur permettra par la suite de sortir un album live « How can I sleep with your voice in my head ». En 2005, ils sortent l'album intitulé « Analogue », annoncé comme le de rnier. « Analogue » est acclamé par le public mais également par la critique, ce qui permet au groupe de se retirer de la scène en pleine gloire.

Avec un réel plaisir à jouer ensemble, les trois amis décident de revenir sur scène en 2008 pour jouer leurs morceaux respectifs. Rebelote, en 2009, A-ha sort son neuvième album intitulé « Foot of the mountain ». Ils repartent alors sur les routes pour promouvoir cet album et retrouver leurs fans.

Le groupe a marqué les années 1980 et au fil des années, ces trois artistes n'ont pas manqué de nourrir leur musique. Par ailleurs, ils ont su trouver leur équilibre en tant que groupe et artiste solo. Ainsi Morten Harket vient de sortir son quatrième album solo, Pal Waaktaar Savoy tourne avec son groupe Savoy et Magne Furuholmen fait de la musique et peint en même temps.

En 2010, le groupe norvégien décide de mettre un point final à sa carrière. Les membres entament une tournée d’adieux baptisée l’ « Ending on a high note 2010 ».

Afin de laisser leur public sur des notes sans bémols, Morten Harket, Magne Furuholmen et Paul Waaktaar-Savoy sortent un dernier single « Butterfly, butterfly (The last hurrah) ».

Ce single inédit précède l’arrivée d’un best of dans lequel il prendra place : « 25 years anniversary ».

Les dernières actus des AHa

Ses vidéos

Ses photos