Al Green : top 5 de ses meilleurs tubes

Al Green a marqué l’histoire de la musique soul, gospel et blues, grâce à de nombreux succès. Focus sur cinq d’entre eux.

Al Green © Hi Records
« Tired of Being Alone » (1971)

Al Green a marqué les esprits avec « Tired of Being Alone ». Ce morceau est un tel succès qu’il fera partie du classement des 500 meilleures chansons de tous les temps, établi en 2004 par le magazine Rolling Stone. Il se positionne à la 293e place.

« Let’s Stay Together » (1972)

Issue de l’album « Let’s Stay Together », cette chanson est l’un des standards d’Al Green. Elle a atteint la première place du Billboard Hot 100 en 1972. Ce tube est un tel classique qu’il a été repris par Tina Turner en 1983, puis par Seal en 2011. Il a été souvent utilisé au cinéma, notamment dans « Pulp Fiction » de Quentin Tarantino, ou dans « Munich » de Steven Spielberg.

« Everything’s Gonna Be Alright » (1987)

Avec ce tube issu de son opus « Soul Survivor », sorti en 1987, Al Green remporte un Grammy Awards (il en a gagné 11 au total dans sa carrière), pour la meilleure prestation masculine ou féminine soul gospel.

« As Long As We’re Together » (1989)

Avec ce morceau, le chanteur Al Green rafle un nouveau Grammy Awards : lors de la 32e cérémonie, en 1989, il obtient le prix de la meilleure prestation masculine ou féminine soul gospel. « As Long As We’re Together » fait partie de l’album « I Get Joy », arrivé dans les bacs en mai 1989.

« Funny How Time Slips Away », en duo avec Lyle Lovett (1994)

En 1994, Al Green surprend tout le monde en sortant un duo avec le chanteur country Lyle Lovett. Ensemble, ils interprètent « Funny How Time Slips Away », qui est à l’origine une chanson de Billy Walker. Pour l’anecdote, Al Green l’avait déjà reprise en 1973. Pour cette collaboration, Al Green va gagner le prix de la meilleure collaboration vocale pop lors des Grammy Awards de 1994.

Al Green - Les dernières actus

Soul legend

Rhythm & soul