Biographie Alphonse Mouzon

Alphonse Mouzon Né(e) le 21 novembre 1948 (68 ans)

Sa biographie

Un artiste accompli

Originaire de Caroline du Sud, Alphonse Mouzon se lance dans la musique au lycée, suivant dans un premier temps des leçons de batterie. Dès l’âge de 17 ans, il part à New York tenter sa chance et se produit à Broadway en 1969 dans la comédie musicale « Promises, Promises ».

Parallèlement à ses cours de musique et de théâtre au New York city College,  Alphonse Mouzon suit des cours de médecine à la Manhattan Medical School.

Son choix de carrière se porte finalement sur la musique et le jeune homme commence à prendre des cours de batterie avec le jazzman Bobby Thomas.
Aussi à l’aise dans la musique qu’au cinéma, Alphonse Mouzon poursuit des cours de comédie au Lee Strausberg Institute, en Californie.

En 1969, son premier album, « Gil Evans », voit enfin le jour. Parallèlement, l’artiste se produit de groupes en groupes, notamment avec les Weather Report en 1971.

De  groupes en groupes

Alphonse Mouzon parvient à se faire rapidement un nom dans la musique et parmi la scène Jazz américaine. C’est fort de cette formidable réussite qu’il poursuit sa carrière solo avec en 1973 l’opus « Funky Snakefoot », suivi de « Mind Trabplant » deux ans plus tard.

Entre carrière solo et projets de groupes,Alphonse Mouzon hésite. Ainsi, il arrête temporairement sa carrière solo pour se concentrer sur son nouveau projet avec le guitariste Larry Coryell. Les deux hommes forment en 1973 le groupe « The Eleventh house ».

Mais la collaboration ne dure que deux ans et Alphonse Mouzon part rejoindre la formation Herbie Hancock au milieu des années 1970.

L’artiste n’abandonne pas pour autant ses envies de cinéma. C’est ainsi qu’en 1991, il compose avec Miles Davis la bande originale de « Dingo » de Rold De Heer. Il apparaît même à l’écran dans le film de Tom Hanks « That thing you do ».

En 1996, il enregistre un nouvel album « The night is still young ». Depuis, Alphonse Mouzon continue de sortir régulièrement des opus, dont le dernier en date « Live in Hollywood » est paru en 2001.

Le jazzman se produit également en concerts aux Etats-Unis et en Europe, aussi bien en solo qu’au sein de formations Jazz.