Biographie Amii Stewart

Amy Paulette Stewart Né(e) le 29 janvier 1956 (60 ans)

Sa biographie

Une famille d'artistes

Avant-dernière d'une famil le de 6 enfants, le père d'Amii Stewart, Joseph Stewart II travaille au Pentagone. Dès son jeune âge, Amii Stewart est destinée à une carrière d'artiste, grâce à son père qui lui offre des cours de danse.

A l'âge de 16 ans, elle joue dans la revue musicale « Bubbling brown sugar » et se produit à Broadway avant de s'envoler pour Londres. Durant la représentation dans la capitale anglaise de « Bubbling brown sugar », Amii Stewart se fait remarquer par les producteurs Barry Leng et Simon May.

Ces derniers lui proposent alors d'enregistrer sa première Chanson intitulée « You really touch my heart », elle est alors âgée de 19 ans. Un album suivra peu de temps après signé par le label Hansa Records.

En 1979, Amii Stewart sort son premier single « Knock on wood », une reprise d'Eddie Floyd , sortie en 1966. La Chanson a également été reprise par David Bowie en 1974, mais la version de Amii Stewart a été la mieux classée dans les charts américains.

En effet, « Knock on wood » arrive en première position du Billboard Hot 100 et par la même occasion devient disque de platine. Par ailleurs, la Chanson lui vaut également une nomination aux Grammy Award.


Triomphe européen

Le succès de « Knock on wood » arrive jusqu'en Europe où le titre se trouve en bonne position dans les charts, notamment au Royaume-Uni. Peu de temps après, Amii Stewart rempile avec « Light my fire » et « 137 disco heaven » qui ne tardent pas à suivre le triomphe du précédent avec un style beaucoup moins disco que le premier.

Le premier album « Knock on wood » ne tarde pas à sortir. Toujours en 1979, la chanteuse sort son deuxième album « Paradise bird » qui contient 7 titres dont sont extraits les singles « Jealousy » et « The letter ».

Bien que cet album reprend la formu le de « Knock on wood », il marche moins bien aux États-Unis. De l'autre coté de l'Atlantique, « Paradise bird » est bien accueilli par le public et ses morceaux continuent de rencontrer le succès dans les discothèques européennes.

Au début des années 80, le disco perd un peu de son impact, la chanteuse cherche l'inspiration à travers de nouveaux courants musicaux.

Ainsi, Amii Stewart enregistre un duo avec Johnny Bristol , un chanteur produit par la Motown. Le résultat ne tarde pas à se faire entendre dans un meydley composé d'une reprise de « My guy/My girl », la première étant interprétée à l'origine par Mary Wells et la seconde par The Temptations .

Ce meydley figure ainsi dans le nouvel album d'Amii Stewart « Images » qui contient deux autres singles « Where did our love go » et « Great balls of fire ». Le même album sort aux États-Unis sous le titre « I'm gonna get your love ».

Deux ans plus tard, elle revient avec un nouvel album éponyme et repren d de ux titres qui auraient dû figurer sur l 'album de Donna Summer « You to me » ainsi que « Sweet emotion ».


Un coeur en Italie

Amii Stewart se fait un nom dans le monde de la musique en Europe et particulièrement en Italie. En 1982, elle déménage en Italie et épouse un italien.

En 1983, elle participe au festival de Sanremo, un des plus grands festivals d'Italie. En 1984, l'artiste sort « Try love » avec des sonorités beaucoup plus italiennes. Le single « Friends », sorti la même année, rencontre un grand succès en Europe et devient même numéro un en Italie.

Suivent ensuite d'autres albums qui sortent principalement en Italie, à savoir « Amii », « Time for fantasy » ou encore « Amii Stewart sings Ennio Morricone ». Ce dernier est entièrement composé des musiques de films du cinéaste italien Ennio Morricone enregistrés avec l'orchestre philharmonique de Rome.

Parfaitement établie en Italie, Amii Stewart chantera à deux reprises au Vatican devant le Pape Jean Paul II en 1993 et en 1994 à l'occasion du concert de noël.

Tout en continuant de sortir des albums, elle entame une grande tournée à travers l'Italie durant l'année 2000.

En 2003, elle joue dans la comédie musicale « Lady Day » qui retrace la vie de la chanteuse Billie Holiday . Un album tiré du spectacle sort l'année suivante.

Parmi toutes ses activités, Amii Stewart a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l'Unicef, en Italie. Dernièrement, en 2007, elle a été aperçue une nouvelle fois au festival de Sanremo.

Ses vidéos