Anita Ward : sa carrière lancée par «Ring My Bell»

Gros plan sur la carrière de la chanteuse Anita Ward, qui fut marquée par une chanson devenue mythique dans l’univers disco : «Ring My Bell»

Anita Ward © Charly Records
Anita Ward : ses débuts

En 1979, Anita Ward, alors diplômée en psychologie et enseignante dans le Mississippi, sort son premier album studio nommé « Songs of Love ». Alors qu’elle travaille dessus en studio, elle rencontre Frederick Knight, un producteur réputé de l’époque, qui lui demande de rajouter une chanson sur cet opus. Son nom : « Ring My Bell ». Anita Ward, qui n’est pas convaincue par le morceau, demande qu’il soit réécrit pour sonner plus « adulte ».

« Ring My Bell » : un tube disco planétaire

Dès sa sortie en 1979, « Ring My Bell » connaît un succès mondial. Il se classe en tête des charts dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis où il devient numéro 1 au Billboard Hot 100, mais aussi au Canada ou au Royaume-Uni, où il atteint la première place de l’UK Singles Chart. Aujourd’hui encore, il est considéré comme l’un des plus grands tubes disco, au même titre que « Last Dance » de Donna Summer.

« Sweet Surrender » : le deuxième album d’Anita Ward

En 1987, après quelques années de pause dans sa carrière, Anita Ward revient avec le disque « Sweet Surrender », dont est extrait le single « Don’t Drop My Love ». L’opus se classe directement dans le top 100 américain. Pourtant, après ce second carton, la chanteuse décide de revenir à ses premières amours, à savoir l’enseignement.

Anita Ward - Les dernières actus