Sa biographie

Annie Lennox est sans doute l'une des plus célèbres chanteuses de pop anglaise des années 80 et 90.

Avec le groupe légendaire Eurythmics , elle a révolutionné le monde du spectacle grâce à des mises en scènes extravagantes.

Poursuivant une carrière solo, elle affirme son talent avec des tubes inoubliables. Cette grande artiste a encore marqué de nombreuses générations de fans et sa réputation d'envergure internationale est renforcée à chacune de ses oeuvres.

Des débuts prometteurs

Née en 1954 en Écosse, Annie Lennox se découvre très vite une passion pour la musique. Malgré des conditions de vie assez modestes, la petite fille affirme déjà vouloir entreprendre une carrière de chanteuse.

Dès son jeune âge, elle s'investit dans des cours de piano qui développent ses talents musicaux, part pour Londres et intègre la Royal Academy of Music.

À partir de 17 ans, elle étudie plus sérieusement la musique, mais son attirance pour les titres soul des quelques formations noires américaines de l'époque est plus forte. Elle laisse passer trois années avant de tout abandonner et chercher des opportunités pour se lancer dans la « vraie musique ».

Après avoir fait la connaissance de ses futurs compagnons de scène Peet Coombe et Dave Stewart, ils décident de former le groupe The Catch. Le succès n'est pas au rendez-vous et le groupe adopte un nouveau nom en 1977 qui leur portera un peu plus chance, The Tourists.

La formation parviendra à sortir trois albums. La chanteuse se fait peu à peu connaître grâce à la qualité exceptionnel le de sa voix ainsi que par le mélange de charisme et d'énergie qu'elle dégage à chaque représentation.

Le groupe The Tourists se constitue une réputation plus ou moins importante dans leur pays d'origine et Annie Lennox conquiert peu à peu le public.

Malgré un jeune succès prometteur, le trio décide de se quitter.


La naissance d'une légende

Après la séparation de son premier groupe, Annie Lennox ne baisse pas les bras et reste en relation avec Dave Stewart. Quelques mois plus tard, le duo décide de se relancer dans la pop music et forme un nouveau groupe qu'ils baptiseront Eurythmics .

1980 marque alors le début d'une grande aventure pour la jeune artiste qui surfera sur la vague du succès pendant une bonne dizaine d'années en tant que membre d'Eurythmics . Le titre « Sweet dreams » leur apporte la consécration et le public adopte cette chanteuse au look extravagant.

De nombreux autres singles rencontreront le même engouement dont « The miracle of love » ou encore « Missionary man ». Le groupe s'illustre pour ses clips décalés qui les dévoilent dans des tenues originales et des mises en scènes qui sortent de l'ordinaire.

Annie Lennox cultive ainsi cette image originale qui les distinguent des autres artistes. Le public reconnaît vite la touche Eurythmics et apprécie cette extravagance. Cheveux oranges, presque rasés, maquillages extrêmes, Annie Lennox ne recu le de vant rien ni personne pour satisfaire l'envie de nouveauté de ses admirateurs.

Co-auteur de toutes les chansons du groupe avec Dave Stewart, l'artiste fait ses armes en imposant son style musical tout en cultivant son image. Une voix claire et limpide mariée à un look androgyne, Annie Lennox - et Eurythmics -, se démarquent.

Après des années de collaboration et de nombreux titres au succès fulgurant, le duo Lennox-Stewart est récompensé à deux reprises par le Ivor Novello Award, un titre prestigieux gratifiant les plus grands auteurs-compositeurs.

Le groupe Eurythmics sort près de huit albums durant sa dizaine d'années d'existence. C'est lors de leur nomination aux Brit Awards en 1990 que la chanteuse annonce officiellement la séparation du groupe.

Après une absence de deux ans suite à la séparation d'Eurythmics , Annie Lennox se lance dans une carrière solo. Elle sort un premier opus en 1992 intitulé « Diva ». Bien que les ventes n'aient pas été très fructueuses, cet album est applaudi par les professionnels du métier ainsi que par les fans.

Forte de cette première expérience assez favorable, Annie Lennox décide de se lancer dans une entreprise nouvelle pour se démarquer encore plus des autres artistes, un album composé de reprises.

« Medusa » sort en 1995 et son titre « No more I love Yous » confère à la chanteuse le Grammy de la meilleure interprète vocale pop féminine.

Annie Lennox décide alors de faire une pause dans sa carrière pour se consacrer un peu plus à sa famille. Elle s'absente des scènes durant huit ans tout en parrainant des oeuvres caritatives et sociales en vue d'aider les jeunes en difficultés.


Une carrière consacrée

Un nouvel album annonce son retour en 2003. « Bare » marque une nouvelle tournure dans le style musical d'Annie Lennox. Elle interprète ses titres avec encore plus de profondeur et donne désormais l'image d'une artiste complète, en paix avec elle-même.

Loin des extravagances de la star qui enflammait les spectacles d'Eurythmics , Annie Lennox offre à son public un genre plus pur que la pureté de ses vocalises met encore plus en valeur.

Avec six Brit Awards remportés, trois Ivor Novello Awards, un Golden Globe et un Oscar à son actif, Annie Lennox peut se targuer d'avoir séduit son public et les plus grands critiques de spectacles.

Un best of intitulé « The Annie Lennox collection » paraît en 2009. Il s'agit d'une compilation de ses plus grands succès.

Un an plus tard, c'est la sortie de « A Christmas Cornucopia » qui rassemble une dizaine de chansons traditionnelles anglaises, françaises ou allemandes sur le thème de Noël.

 

La même année, en 2010, elle est nommée Ambassadrice de bonne volonté auprès de l’Unesco sur les questions concernant le VIH (Onusida). Elle est à ce poste jusqu’en août 2013.

 

En 2011, elle reçoit des mains de la Reine Elisabeth II, la médaille d’Officier de l’Ordre de l’empire britannique, en reconnaissance de son travail humanitaire en Afrique et contre le sida.

 

Le 4 juin 2012, Annie Lennox chante au Jubilée de la Reine, face à Buckingham Palace, à Londres. Et, en août, on la retrouve avec «Little Bird» à la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’Athènes.

 

En 2013, la profession musicale consacre sa carrière et son action humanitaire par le trophée de Music Industry Trusts Award. Elton John et Adele sont les premiers à s’en réjouir.

 

2014: nostalgie

 

Pour ses 60 ans, Annie Lennox s’offre un disque empreint de nostalgie, titre qu’elle donne d’ailleurs à son 6e album solo. Elle y interprète les morceaux de jazz, de soul et de blues favoris de sa jeunesse. Son interprétation de «I Put a Spell On You» crée l’engouement sur les radios. Et les ventes et récompenses suivent. Dans le Top 10 en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, numéro 1 au Billboard Top Jazz Album ; elle est nommée aux Grammy Awards. 

 

Le 28 janvier 2015, Annie Lennox donne un grand concert à l’Orpheum Theatre de Los Angeles, qui est diffusé le 25 avril sur PBS et donne lieu à la sortie d’un DVD et d’un Blu-ray en mai.

 

Une artiste consacrée pour sa carrière et son engagement humanitaire

 

Avec huit Brit Awards remportés, trois Ivor Novello Awards, le Billboard Century Award (2002), un Golden Globe et un Oscar à son actif, Annie Lennox peut se targuer d’avoir séduit son public et les plus grands critiques de spectacles.

 

En plus de sa carrière de chanteuse toujours active, Annie Lennox consacre désormais une grande partie de son temps à son action humanitaire, notamment pour des fondations qui luttent contre le sida comme la fondation de Nelson Mandela ou la Fondation d’Elton John contre le sida, dont elle assure la direction en 2010. Elle a créée en 2007 sa propre association d’aide aux femmes et enfants sud-africains atteints du virus VIH, SING.

 

Mais les causes qu’elle soutient activement sont nombreuses. L’écologie, la liberté du Tibet, le Burma, l’égalité des sexes et la cause LGBT ; elle apporte sa notoriété et sa fortune (estimée à 30 millions de Livres sterling en 2010) à Greenpeace, Oxfam, Amnesty International. 

 

La Royal Academy of Music, où elle a étudié, lui a conféré les diplômes qu’elle n’a pas essayé d’obtenir à la fin de son cursus. Et de nombreuses universités lui ont attribué des diplômes honorifiques.

 

En 2012, une exposition de ses tenues, accessoires, photos, statuettes des Awards et Oscars, etc., se déroule au Victoria et Albert Museum de Londres, puis à Salford et enfin à Aberdeen, sa ville natale. Son look très personnel, dont l’étendue va de la femme fatale au look androgyne, en passant par l’excentricité des tenues et du maquillage, a inspiré plus d’une jeune femme. Notons que la façon qu’avait le duo Eurythmics de porter souvent le même costume masculin et les cheveux courts en une confusion volontaire se retrouve aujourd’hui comme une des grandes tendances de la mode, dans la rue, en boutique ou sur les podiums. Véritable icône de la mode, Annie Lennox s’est vue remettre un trophée par le magazine Elle.

 

Et c’est pour son œuvre philanthropique que le magazine Harper’s Bazar la récompense en 2016.

 

Annie Lennox et Dave Stewart visent le Rock and Roll Hall of Fame

 

Le duo Eurytmics espérait entrer au Rock and Roll Hall of Fame en 2017, mais il devra essayer à nouveau.

Annie Lennox et Dave Stewart annoncent une réédition de tous leurs albums en version vinyle courant 2018. 

 

Les dernières actus de Annie Lennox

Ses photos

eurythmics Nostalgie
1/15