Axel Bauer : retour sur la carrière du chanteur

Axel Bauer a marqué le monde de la chanson française grâce à des tubes puissants comme « Cargo de nuit » ou « À ma place ». Retour sur les moments clés de la carrière de l’artiste.

Axel Bauer © getty images
Axel Bauer : ses premiers succès

Issu d’une famille de musiciens (sa tante est concertiste classique et son père, jazzman), Axel Bauer baigne très tôt dans l’univers musical. À tel point qu’une fois le bac en poche en 1979, il se lance dans une carrière artistique grâce à son tube légendaire « Cargo de nuit », en 1983. Le parolier Michel Eli lui écrit ce morceau, qui sera mis en scène par Jean-Baptiste Mondino dans un clip en noir et blanc. Des débuts prometteurs : le jeune artiste vend 700 000 exemplaires de son tube et devient un phénomène.

Axel Bauer : l’exil en Angleterre

Après avoir réussi en France, Axel Bauer cède aux sirènes londoniennes et s’exile pour débuter une carrière anglaise. Il devient alors le premier Français à être signé à Londres, chez la prestigieuse maison de disques EMI. Dans la foulée, il sort un nouvel opus, « Les Nouveaux Seigneurs », en 1987. En 1989, il rentre en France pour chanter aux côtés de Jean-Louis Aubert, sur son album « Bleu blanc vert ». Cette collaboration lui donne envie de se remettre au travail. Axel Bauer sort alors « Sentinelles » en 1990, en travaillant avec Jean-Louis Aubert et Catherine Ringer. Son single « Éteins la lumière » devient un tube et l’artiste part en tournée.

« Achille » : l’album du retour

Axel Bauer signe son grand retour en 2000 avec l’opus « Achille », qui comprend de nombreux duos, notamment avec Miossec. Mais c’est celui qu’il partage avec la chanteuse Zazie, « A ma place », qui va être un énorme succès et se vendre, en 2001, à 400 000 exemplaires ! Il en profite pour rebaptiser son album, dont le titre devient « Personne n’est parfait » : il sera disque d’or. Son succès est tel qu’il rejoint la troupe des Enfoirés de 2002 à 2006. Suivront deux autres albums : « Bad Cowboy » en 2006 et « Peaux de serpent » en 2013.

Axel Bauer - Les dernières actus