Bananarama : en 5 anecdotes

Bananarama a su faire parler son originalité pour rencontrer la route du succès. Les voix de ses trois chanteuses se mariaient parfaitement pour affoler les dancefloors du monde entier. Voici 5 faits que vous ignorez peut-être sur le groupe.

Bananarama (Picto) © Getty images
Pourquoi « Bananarama » ?

Bananarama est un drôle de nom qui aurait une origine duale. Le groupe est né à Londres en 1981, sous l'impulsion de ses trois membres, Sara Dallin, Keren Woodward et Siobban Fahey. Pour nommer leur formation, les trois artistes utilisent une contraction du nom de l'émission TV pour enfants « The Banana Splits » et la chanson du groupe Roxy Music de Bryan Ferry : « Pyjamarama » (1973). Les Bananarama sont nées.

Les Bananarama chantent à l'unisson

Il y a une caractéristique vocale forte chez les Bananarama qui sont connues pour leurs chants sur une même note, à l'unisson. Là où la plupart des groupes à plusieurs voix chantent sur différentes notes, les trois Anglaises y allaient d'une seule voix. Au début de sa carrière dans les années 1980, le trio qui a repris « Venus » (1986), morceau qui leur offrira une place de numéro 1 aux USA, le 6 septembre 1986, s'enregistrait en studio en n'utilisant qu'un seul micro. Au fil du temps, les progrès de la technique permettront un rendu encore plus important de cette unicité vocale.

Bananarama : aidées par les Sex Pistols

Bananarama a eu une bonne étoile. En 1981, alors que le groupe est tout juste né, ses trois membres vivaient au-dessus d'une salle de répétition qui était utilisée par d'anciens membres des Sex Pistols, dont Steve Jones et Paul Cook. Ces deux-là vont aider Bananarama à enregistrer leur toute première démo, « Aie a Mwana », chantée en langue swahili. Elle plaira beaucoup à Demon Record qui offrira, au trio, son premier contrat.

Un mariage avec Eurythmics ?

Bananarama connaît une rupture début 1988 en pleine vie de leur troisième album « Wow » (1987). Siobban Fahey décide de quitter le groupe, après s'être mariée avec Dave Stewart du duo Eurythmics. L'histoire ne dit pas si la rencontre du futur couple s'est faite à ce moment-là mais en 1983, Bananarama est apparu dans le clip de « Who's That Girl? » des Eurythmics. La petite histoire se poursuit puisque, dans cette vidéo, se trouvait également Jacquie O'Sullivan qui rejoindra la formation six ans plus tard pour remplacer Siobban Fahey.

Le record de Bananarama 

Bananarama est un trio féminin qui, depuis 1981 à aujourd'hui où nous ne retrouvons plus que deux membres (Dallin et Woodward), a connu de très nombreux succès. Plus fort encore, Bananarama est entré au Guinness des records, comme étant le groupe entièrement féminin ayant placé le plus de tubes dans les Charts dans l'histoire. Ce record tient toujours.

Bananarama - Les dernières actus