Barbara George

Barbara Ann Smith Né(e) le 16 août 1942 (74 ans)

Sa biographie

Ses débuts

De son vrai nom Barbara Ann Smith, Barbara George voit le jour le 16 Août 1942, à Smithridge, Louisiana. Passionnée de musique dès son plus jeune âge, elle fait ses débuts au sein de la chorale de son église. À la même époque, elle commence à écrire ses premières Chanson s.

Mariée à l'âge de 16 ans, elle se lie plus tard d'amitié avec un chanteur de R'n'B local du nom de Jessie Hill qui lui décrochera une audition chez le label All For One, appartenant au saxophoniste Harold Battiste.

En juin 1961, ce dernier organise une séance d'enregistrement pour Barbara George. Les enregistrements se font auprès du légendaire J&M Studios, en collaboration avec le producteur Cosimo Matassa, le cornettiste Melvin Lastie, le guitariste Roy Montrell ainsi que le batteur John Boudreaux.

Le single qui en découla, intitulé « I know (You don't love me no more) » est un véritable succès, se classant aux sommets des charts R'n'B U.S. et tournant en boucle à la radio.

Grâce au tube, Barbara George s'est payé une notoriété exemplaire sur la scène musicale U.S. Plus tard, ce grand standard sera repris par de nombreuses grosses pointures de la musique, dont The Merseybeats, Bonnie Raitt ainsi que Ike et Tina Turner .


Célèbre

Forte du succès de son premier essai, Barbara George est très vite sollicitée par Juggy Murray, propriétaire de Sue Records, qui veut racheter son contrat chez AFO. Avant de signer chez Sue Records, elle sortira un deuxième et dernier single chez AFO, intitulé « You talk about love » qui connaîtra un succès moins grand que le précédent.

Le charme et le génie de ses oeuvres enregistrés chez AFO seront pratiquement absents dans les singles sortis chez Sue Records. « If you think », « Recipe », « Something's definitely wrong » ainsi que « Send for me » seront des flops et passeront presque inaperçus.

En 1963, Juggy Murray résilie le contrat passé avec Barbara George. Dès lors, sans contrat et sans projet musical, elle sombre dans l'alcool et la drogue.

Elle refera surface en 1967 avec la Chanson « Something you got », produite par Eddie Bo. Après l'échec de cette tentative de come-back, Barbara George se retire officiellement du monde de la musique pour s'occuper de sa vie de famille.

Vers la fin des années 70, elle tentera en vain de refaire parler d'elle en sortant chez le label local Hep' Me, les singles « This is the weekend » et « Take me somewhere tonight ». Par la suite, elle ne chantera plus qu'à l'église.

En 2001, elle effectue une prestation mémorable de « I know » aux funérailles de Ernie K-Doe, un ami de longue date. Après avoir lutté contre l'hépatite C depuis plusieurs années durant, Barbara George décède à Chauvin, Louisiana, le 10 août 2006.