« Vingt ans avec Barbara » Roland Romanelli

« Si je ne peux plus chanter, j’en mourrai » Ainsi parlait… la poétesse. Avant de s’éloigner de sa voix, trop souvent au bord de la rupture en raison de problèmes respiratoires, Barbara aura interprété l’engagement, la passion et l’amour.

Barbara © Universal Music
C’est sur cette « Plus belle histoire d’amour » que Roland Romanelli revient dans « Vingt ans avec Barbara », un ouvrage écrit à quatre mains avec Christian Mars, déjà auteur de biographies sur Georges Brassens ou encore Serge Reggiani.

Musicien, compositeur et arrangeur, Roland Romanelli demeure évidemment l’accordéoniste qui aura accompagné Barbara, succédant ainsi à Marcel Azzola, Joss Baselli et à Richard Galliano, qui, lui, suivra la chanteuse sur "Lily passion".


Dans l’ombre de la lumière de Barbara

Roland Romanelli, qui accompagne alors Serge Lama, se souvient évidemment d’une rencontre artistique, en ce mois de juin 1966, mais aussi des 20 ans d’amour qui suivront, du moins jusqu’à cette brouille de mars 1986, alors que « La longue dame brune » répète « Lily passion » aux côtés de Gérard Depardieu.
De Monique Serf à Barbara, Roland Romanelli prend la liberté de dépeindre un personnage public et privé, une légitimité octroyée par son engagement artistique et amoureux aux côtés de l’interprète de « Göttinguen ».

Des blessures, comme sa première mort lorsque son père abuse d’elle, Barbara le confirmera elle-même dans son autobiographie : « Il était un piano noir », à l’intimité de la rue Rémusat et de la maison de Précy sur Marne, en passant par les représentations à Bobino, l’Olympia, le Zénith ou encore le théâtre du Châtelet, Roland Romanelli livre un témoignage encore inédit sur l’interprète de «Nantes », « Dis, quand reviendras-tu ? » et « L’aigle noir ».

Cette sortie coïncide avec les 80 ans de la naissance de Barbara. Né le 9 juin 1930, Monique Serf s’éteint le 24 novembre 1997, le mois qu’elle exécrait par dessus tous…

« Vingt ans avec Barbara »
Roland Romanelli avec Christian Mars
Sortie : 1er juin 2010
Editions l’Archipel
17,95 €
192 pages

Caroline LEBENBOJM