Biographie Barry Ryan

Barry Sapherson Né(e) le 24 octobre 1948 (68 ans)

Sa biographie

Présentation

Barry Ryan, de son vrai nom Barry Sapherson, voit le jour le 24 octobre 1948 à Leeds, dans le Yorkshire. Il a un frère jumeau prénommé Paul Ryan, aux côtés duquel il passera une bonne partie de sa carrière.

Influencé sans doute par sa mère Marion Ryan, une chanteuse pop des années 1950, Barry Ryan et son frère cultivent une passion pour la musique dès leur plus jeune âge.

Les jumeaux assurent leurs premières prestations en public à l'âge de 15 ans et décrochent leur premier contrat d'enregistrement en 1965, chez Decca, où ils sortiront plusieurs singles à succès comme « Missy missy », « Have pity on the boy » et « Don't bring me your heartaches ».

Au fil des années, on découvre que Paul Ryan supportait très mal le stress généré par le show-business et était en proie à la dépression nerveuse.

Dès lors, il a été décidé qu'il allait se charger uniquement de la composition des Chanson s, laissant le privilège de les chanter à son frère.

Le nom Barry Ryan était alors devenu une sorte de groupe ou de duo compositeur-chanteur, au sein duquel Barry Ryan faisait office de figure principale.


Eloise

Signé chez MGM Records, Barry Ryan enregistre et sort en 1968 le tube « Eloise », qui les propulsera au sommet de leur gloire. La Chanson tournera en boucle sur les ondes, s'écoulera à grande échelle et sera reprise plus tard par Claude François.

Titre phare de Barry Ryan, cette Chanson lui a octroyé une notoriété importante sur la scène musicale de l'époque.

Fort de ce succès, il sort très vite plusieurs autres singles qui bénéficieront d'un succès plus ou moins équivalent à celui d'Eloise, à l'instar de « The hunt », « Kitsch », « Magical spiel » et « Love is love » sorti en 1969, qui se vendra également à plus d'un million d'exemplaires, en l'espace de seulement d'un semestre.

En dehors des frontières britanniques, Barry Ryan est très célèbre dans plusieurs autres pays du monde, comme en Australie, en Hollande et surtout en Allemagne où le magazine Bravo fera souvent son éloge.

Désireux de s'ouvrir à un public plus large, Barry Ryan enregistrera d'ailleurs plusieurs Chanson s en allemand, dont le plus célèbre est « Die zeit macht nur vor dem teufel halt ».


Suite tragique

Au début des années 70, Barry Ryan arrête brutalement sa carrière artistique et ne réapparaît plus en public. Le bruit coure que le chanteur aurait été victime d'un accident de voiture, qui lui aurait abîmé complètement le visage.

Brûlé au troisième degré et entièrement défiguré, il décide alors de se retrancher à l'écart des projecteurs.

On ne le reverra à la télévision que 20 ans plus tard, vers la fin des années 90, pour la promotion de deux CD reprenant ses anciens tubes.

Entre temps sont sortis plusieurs 45 tours, dont le dernier date de 1972. Il renoue également avec la scène en 2003, à l'occasion du « Solid silver 60s tour », durant lequel il a repris « Eloise » aux côtés des Dakotas.

Depuis plusieurs années, Barry Ryan s'est reconverti en photographe et jouit d'une brillante carrière dans ce domaine.

Quant à Paul Ryan, atteint d'un cancer, s'est éteint en 1992, à l'âge de 44 ans.