Bibie

Béatrice Adjorkor Anyankor Né(e) le 9 janvier 1957 (59 ans)

Sa biographie

Les débuts de Bibie

Béatrice Adjorkor Anyankor, alias Bibie , voit le jour le 9 janvier 1957 à Accra (GhAna).
Fille d'un diplomate, elle voyage énormément tout en développant une certaine Passion pour la chanson et le spectacle. Béatrice Adjorkor Anyankor décide alors de sacrifier sa scolarité et de se consacrer à la musique.

Avec son premier groupe, « Bombaya », la jeune femme s’expatrie en Angleterre, où elle se produit sans grand succès. Face à cet échec relatif,Bibie et sa formation préfèrent rejouer du Togo au Niger.

Paris ville de prédilection

A la reCherche de son style et soucieuse de ne pas demeurer sur un échec, Bibie part pour Paris, en 1984. Elle y rencontre Jean-Paul Dréau, l’auteur et compositeur de « Coup de soleil », interprété par Richard Cocciante en 1979.
Charmé par la voix de cette jolie jeune femme qui ne parle pas Français, le compositeur lui propose d’enregistrer une chanson intitulée « Tout doucement ».

Le morceau, qui sort en 1985, devient immédiatement un hit qui se hisse à la première place du Top 50. Extrait de l’album éponyme, le single est sacré disque de platine.
L’interprète récidive un an plus tard avec « J'veux pas l'savoir » toujours sous la direction de Jean-Paul Dréau.
Le single reçoit un bel accueil du public mais n’égale pas « Tout doucement », qui apparaît comme son plus grand succès.

Bibie poursuit sa carrière, enchaînant les albums comme « Tendress'moi » (1988) ou  « La p'tite Black » (1990). Mais dès le début des années 90, les médias et le public ne suivent plus.

Après son album, « Femmes d'ici et d'ailleurs » en 1992, Bibie s'exile au GhAna.

Un come back pour Bibie


Malgré cette retraite prématurée, Bibie continue l’écriture et c’est ainsi qu’après onze ans de silence, elle revient sur le devant de la scène avec son nouvel album, sobrement intitulé « Sereine ».
Avec des titres alternant le français et l’anglais, Bibie nous livre son œuvre, peut-être, la plus personnelle.

En février 2004, l’artiste participe à la deuxième édition de « Retour gagnant » sur TF1 dans laquelle les chanteurs « oubliés » des années 80 reviennent pour interpréter leurs plus grands succès.