Blondie, les débuts du groupe de Debbie Harry

De "Call Me" à "Heart of Glass", les tubes du groupe Blondie sont plus nombreux les uns que les autres. Retour sur le groupe mythique des années 80.

Blondie, les débuts du groupe de Debbie Harry © © Maureen Donaldson / Getty Images

Un mélange de pop et de punk

Blondie c'est d'abord la rencontre de Deborah Harry et de Chris Stein. Passionnés de musique, le couple est rejoint par quatre musiciens de talent. Le groupe choisit de s'appeler Blondie, en hommage à la chevelure blonde de la chanteuse.

En 1974, le groupe américain se fait connaître sur les scènes punk underground de New York, grâce à des morceaux pop punk teintés de new wave. C'est en diffusant un de leur morceau par erreur qu'une radio australienne leur permet de connaître leur premier succès commercial en 1977.

De la scène underground au succès mondial

En 1978, l'album "Parallel Lines" lance véritablement la carrière internationale de Blondie avec le titre "Heart of Glass". Le troisième album du groupe se vend à plus de 20 millions d'exemplaires. Les concerts s'enchaînent et en février 1980, le succès est de nouveau au rendez-vous grâce au tube interplanétaire "Call Me".

Le groupe réussit le pari fou de plaire au grand public et aux mouvances underground en mêlant des sonorités disco ou reggae à leurs morceaux. Avec plus de 40 millions d'albums vendus à travers le monde, Blondie reste la figure emblématique de la scène punk des années 80.

Blondie - Les dernières actus