Bob Marley : ses plus grands succès

Bob Marley est un symbole de la musique partout dans le monde. Il a hissé la musique jamaïcaine, le reggae et le mouvement rastafari dans la lumière. Durant sa carrière, il a créé de très nombreux succès ; voici quelques morceaux de sa légende.

Bob Marley (picto) © abaca

« One Love » (1965)

Bob Marley s'est depuis peu converti au mouvement rastafarilorsqu'il compose la chanson « One Love » en 1965. N'ayant pas toujours su bien appréhender son métissage, il trouve dans le rastafarisme un équilibre important. Le chanteur commence à porter les dreadlocks et compose donc « One Love » qui véhicule des valeurs de tolérance et d'unicité. La version du tube la plus connue est cependant celle de 1977, au rythme plus lent.

« I Shot the Sheriff » (1973)

Bob Marley écrit et compose en 1973 le tube « I Shot the Sheriff », sur l'album « Burnin' ». C'est l'histoire d'un homme avouant le meurtre du sheriff, mais qui se dit innocent quant à celui de son adjoint. Cette même année, le chanteur fait la rencontre d'Eric Clapton qui reprendra l'année suivante le morceau pour en faire l'immense succès que l'on connaît aujourd'hui. Ainsi, cette reprise par le guitariste a permis de faire décoller le reggae en Occident.

« No Woman No Cry » (1974)


Bob Marley publie un nouvel album en 1974, « Natty Dread » et le single « No Woman No Cry », en version live à Londres, la plus célèbre de toutes, sort en 1975. Ce tube absolu est crédité à Vincent Ford, un ami d'enfance de l’artiste, même si la rumeur dit que c'est ce dernier qui l'aurait écrite. Contrairement à ce que beaucoup de gens ont pensé à l'époque, la chanson n'est pas misogyne mais provient de l'expression jamaïcaine «no woman, nuh cry », traduisible par : « non femme ne pleure pas ».

« Is This Love » (1978)

Bob Marley échappe à la mort en décembre 1976, lorsque des hommes armés font irruption chez lui en Jamaïque. Touché par une balle au bras, il s'en sort relativement bien, mais marqué, il part pour l'Angleterre où le mois suivant, début 1977, il écrit 20 chansons. Dix d'entre elles composeront l'album « Exodus » (1977) et les dix autres « Kaya » (1978), un album de chansons d'amour. On y retrouve l'immense tube qu'est « Is This Love », en hommage à son amour de l'époque, Cindy Breakspeare, miss monde 1976.

« Could You Be Loved » (1980)


Bob Marley continue de travailler et de produire des succès malgré sa maladie. En 1980 sort donc l'album « Uprising » et « Could You Be Loved » en est le morceau phare, créé dans un avion l'année précédente, alors que Marley et les Wailers (le groupe fondé par l’artiste) s'amusent à la guitare. Cette chanson d'amour fut un immense succès et s'est écoulée, rien qu'en France, à plus de 250 000 exemplaires. La même année, le 23 septembre 1980, Bob Marley donnera son dernier concert.

Bob Marley - Les dernières actus