Bobby Mc Ferrin

Bobby Mc Ferrin Né(e) le 11 mars 1950 (66 ans)

Sa biographie

Bobby Mc Ferrin voit le jour le 11 mars 1950 à New York.

Ses parents sont chanteurs, son père était d’ailleurs le premier afro-américain à chanter au Metropolitan Opera de New York. Très tôt, le jeune homme s’initie au piano. Son talent le conduit sur la tournée du groupe The Ice Follies.

Le musicien est particulièrement doué dans les compositions et les arrangements musicaux.
En 1977, l’artiste se lance dans l’aventure solo. À San Francisco, il rencontre l’acteur Bill Cosby qui lui permet de jouer au Playboy Jazz Festival de 1981.

L’année suivante, Bobby Mc Ferrin signe un 1er album éponyme.

Mais c’est en 1984 que l’artiste entre dans l’histoire. Son second disque « The voice », est le 1er opus de jazz vocal sorti sur une major. « Spontaneous Inventions » suivra un an plus tard.

En 1987, il a de nouveau à faire à Bill Cosby, puisque c’est lui qui interprète la Chanson du générique du « Cosby Show ». C’est véritablement en 1988 que le grand public le découvre. En partie grâce à son single « Don't Worry, Be Happy ».

Bobby Mc Ferrin collabore avec de nombreux chanteurs, notamment Robin Williams , Herbie Hancock , Manhattan Transfer ou encore le pianiste Chick Corea.

Parallèlement, le chanteur sort les albums « Suivront Hush » (1991), « Bang! Zoom » (1996), Circlesongs (1997), et « Beyond Words » (2002).