Bobby Solo

Roberto Satti Né(e) le 18 mars 1945 (71 ans)

Sa biographie

Décollage spectaculaire d'un fan d' Elvis Presley

Adolescent, Roberto Satti fréquente le milieu militaire américain avec son beau-frère des forces armées des États-Unis installées en Europe du sud où il se familiarise avec le country et le rock'n'roll.

As de la guitare doté d'une voix magnifique, il est souvent invité à chanter dans des fêtes familiales. Mais sa décision de faire carrière dans le monde de la musique naîtra après avoir vu le film « Il delinquente del rock and roll » de Elvis Presley . Le chanteur américain deviendra son modèle tant au niveau du style vocal que pour le genre musical.

Au printemps 1963, le producteur Vincenzo Micocci de la major Ricordi de Milan le repère et lui propose un contrat discographique. Il acquiert alors son nom de scène Bobby Solo après la sortie de son premier disque « Ora che sei già una donna / Valeria ».

L'énorme succès viendra l'année d'après, suite au Festival de Sanremo de 1964 où il interprète « Una lacrima sul viso » avec le chanteur américain Frankie Laine. Obligé de chanter en play-back, il se fait disqualifier mais son disque fera un énorme exploit dans son pays natal et à l'étranger.

Vendu à plus de six millions d'exemplaires, « Una lacrima sul viso » lui assure une grande notoriété dans toute l Europe en Amérique Latine et au Japon. La maison de disques Ricordi ne tarde pas à publier son premier album et les cinéastes l'invitent tout de suite à participer à la réalisation d'un film musical portant le même titre que son fameux tube.


Grand rocker couronné de succès

Bobby Solo fera encore plus de bruit en 1964 en remportant le premier prix du Festivalbar grâce à sa pièce « Credi a me ». L’année d'après, il est enfin sacré meilleur artiste à Sanremo avec la Chanson « Se piangi, se ridi ».

Il se présentera avec le même titre au grand prix de l’Eurovision de Naples où il sera classé 5ème et débarquera au Disco per l’Estate avec « Quello sbagliato », arrivé en 6ème position.

Deux autres francs succès de cette période s'intitulent « Cristina » et « La casa del signore », version italienne de la pièce d'Elvis Presley « Crying in the chapel ».

1967 est marquée par la victoire de « Non c’è più niente da fare » à la une de la manifestation culturelle Cantagiro et devenue la bande origina le de la série télévisée « Tutto Totò ». Suivant le rythme du temps et les airs les plus marquants, Bobby Solo lance en 1968 la version italienne de « San Francisco » de Scott McKenzie et « Siesta » accueillies chaleureusement par le public.

Puis 1969 est l'année du deuxième triomphe au Festival de Sanremo à travers le morceau « Zingara » écrit par son ami Gianni Morandi et présenté en duo avec Iva Zanicchi. Ce succès spectaculaire le portera de nouveau à l'écran dans un autre film musical inspiré de sa Chanson .

Désormais, c'est la grande célébrité pour la star du rock et de la télé qui cartonnera encore avec sa Chanson « Domenica d’agosto ».


Star de toujours

Une période de silence plane vers la moitié des années 1970. Bobby Solo sort deux albums en 1975 et 1977 mais se retrouve loin de son heure de gloire.

Il décide de créer son propre label et ouvre le studio d'enregistrement Chantalain mais l'expérience ne durera qu'un temps puisque le chanteur se sent mieux devant le micro que derrière la tab le de mixage.

Ce sera l’influence de la disco music qui lui donnera l’occasion de préparer son retour triomphal. D'ailleurs en 1978, il bat les records avec son album « Duty free » empreint de disco. Son tube « Una lacrima sul viso » sera également repris en version disco et retrouvera sa place d'honneur dans les hit-parades européens.

De 1981 à 1984, la vedette fait parler de lui au Festival de Sanremo avec « Gelosia » puis « Non posso perderti », la Chanson « Tu stai » et l'inoubliable « Ancora ti vorrei ».

Entre 1985 et 1987, Bobby Solo forme le groupe Robot avec ses amis Rosanna Fratello et Little Tony. Le trio fascine le public de la musique légère italienne et internationale avec leurs deux albums.

En 2003, l'artiste est de nouveau à Sanremo avec Little Tony dans la Chanson « Non si cresce mai », un autre grand succès. Devenu un grand maître de la musique, il fait désormais ce qui lui plaît sans trop se soucier des hit-parades.