Biographie Bobby Womack

Robert Dwayne Womack Né(e) le 4 mars 1944 (72 ans)

Sa biographie

Les débuts avec ses frères de The Valentinos

Fils d'un chanteur de gospel, Bobby Womack est le troisiè me de cinq garçons. Suivant les pas de son père, il forme avec ses quatre frères le groupe de gospel The Womack Brothers. Un soir, le chanteur de soul Sam Cooke les arrête en plein concert et leur lance un défi.

Ils vont alors signer avec Sar Records au début des années 1960 et laisseront tomber le gospel pour d'autres styles de musique. Après quoi, ils deviennent The Valentinos.

Peu de temps après la signature, ils cartonnent avec leur single « Lookin' for a love », numéro 8 du R'n'B chart national. Ils enchaînent en 1964 avec un autre single à succès « It's all over now ».

Écrit par le jeune Bobby Womack , le single sera repris par les Rolling Stones et arrivera au Top du UK singles chart. Le jeune auteur-compositeur pourra alors bénéficier de son droit d'auteur. Mais la carrière des Valentinos se trouve menacée à la mort de Sam Cooke en décembre 1964.

Trois mois après le meurtre de ce dernier, Bobby Womack crée un scandale en épousant la veu ve de Sam Cooke , Barbara Campbell. Après la séparation des Valentinos en 1966, il entame une carrière solo.


Ses premiers succès

Depuis un certain temps, le jeune musicien travaille en tant que guitariste aux studios American de Memphis. Durant cette période, il collabore avec de nombreux artistes. Il va écrire et composer pour Wilson Pickett, accompagner Aretha Franklin ou les Sly & The Family Stone ou encore Janis Joplin dans leurs albums à succès.

En 1968, Bobby Womack signe un contrat discographique avec Minit Records et commence à enregistrer ses premières pièces. La même année, son single « What is this » figure dans le hits chart.

Le single sera suivi par « It's gonna rain » et « More than I can stand » une reprise de « Fly me to the moon » de Frank Sinatra . Sa version blues de « California Dreamin' » de The Mamas & The Papas arrivera au Top 50 pop single.

Après avoir rompu avec Barbara Campbell en 1970, il Change de maison de disques en 1971. Son album « Communication » signé United Artists voit le jour avec le hit du Top 40 « That's the way I feel about Cha ».

Il va enchaîner avec l'album « Understanding » de 1972 qui sera un meilleur succès. Son single « A woman's gotta have it » atteint le sommet du R'n'B chart et sa Chanson « I can understand it » fait un énorme carton. Plus tard, le single sera repris par le groupe New Birth de Détroit.


Son chemin vers les années 2000

En 1973, Bobby Womack écrit, produit et enregistre l'album « Across 110th street ». Le chanteur impressionne avec son single éponyme. L'année d'après, sa reprise de « Lookin' for a love » de Valentinos lui vaut la place d'honneur au R'n'B chart et le Top 10 au pop singles chart.

Mais après le succès de sa pièce « Daylight » en 1976, peu de Chanson s de Bobby Womack arriveront dans les meilleurs classements des charts. C'est que l'artiste doit faire face à de nombreuses difficultés avec sa maison de disques.

En tout cas, il va faire un retour triomphal en 1981 avec son opus « The poet » qui inclut le numéro 3 du Top 10 R'n'B « If you think you're lonely now ». La popularité de Bobby Womack aux États-Unis et en Europe va encore augmenter avec l'album « The poet II » de 1984 où on retrouve son fameux duo du Top 10 R'n'B avec Patti LaBelle , « Love has finally come at last ».

En 2009, la vedette est introduite au Rock and Roll Hall of Fame avant d'effectuer son retour à la faveur de son album « The bravest man in the universe », riche en  musiques électroniques, mélancoliques et spacieuses.

Victime de la maladie d'Alzheimer et d'un cancer du colon, il meurt le 27 juin 2014.

Les dernières actus de Bobby Womack