Booker Newbury

Booker T Newberry III Né(e) le 19 janvier 1956 (60 ans)

Sa biographie

Musicien

Au début des années 70, Booker Newbury III commence sa carrière musicale en intégrant le groupe Music nights dans sa ville natale.

Quelques années plus tard, le chanteur part pour la Philadelphie et par la même occasion intègre Sweet Thunder complétée par Charles Buie à la guitare, John Aaron à la batterie et Rudell Alexander à la basse. Le groupe joue principalement de la soul et sort les singles « Baby I need your love today » et « I don't care what you say ».

Fort du succès de ces chansons Sweet Thunder sort son premier album en 1976 intitulé « Above the clouds ». Deux ans plus tard, Booker Newbury et son groupe reviennent avec l'album « Sweet thunder » qui sera suivi en 1979 par « Horizons ». Leur titre « I leave you stronger » se classe à la 63e place du classement du Billboard R'n'B chart en 1979.

Peu après, le groupe se sépare et Booker Newbury rejoint le groupe « Impact » du même label que le précédent, WMOT Records. On se souvient de leurs titres « Rainy days stormy nights » et « Give a broken heart a break ».


Carrière solo

Au début des années 80, le groupe Impact se sépare et Booker Newbury III décide alors de tenter une carrière solo. Il sort un premier single intitulé « I get romantic » en 1982.

L'année suivante, il signe pour le label Casablanca Records de Neil Bogart et sort « Love town » en single. Très vite la chanson devient un hit et se hisse dans le top 20 des charts anglais. Ce succès sera par la suite suivi de l'album « Love town » qui contient en tout 8 titres dont "Teddy Bear".

Le LP « Take piece of me » sort en 1986 du label Malaco Records. Par ailleurs, le succès de « Love town » ne se renouvellera plus pour le chanteur, qui voit son titre réédité dans la double compilation « 80's Groove Sessions, Classics from a golden Era in dance music » qui sort en 2002.

Ce double CD comprend les fameux titres des années 80 comme ceux de Luther Vandross, Carrie Lucas, Evelyn King ou encore, Blackbyrds.

Par ailleurs, le chanteur s'est rendu en France en 2008 à l'occasion de la première édition du « Golden dance classics » qui s'est tenu à Lyon où il a interprété le meilleur de ses chansons funk. Actuellement, l'artiste continue de composer et sort ses oeuvres sur son myspace où on peut entendre « Intimate love », « None like Jesus » ou encore « Island ».