Biographie Brian Wilson

Brian Douglas Wilson Né(e) le 20 juin 1942 (74 ans)

Sa biographie

Né le 20 Juin 1942 à Hawthorne (Etats-Unis)

Sourd de l'oreille droite, Brian Wilson n'en développe pas moins des prédispositions pour la chanson.
En 1961, il fonde Beach Boys avec ses deux frères, Carl et Dennis, son cousin, Mike Love et un ami d'enfance, Al Jenkin.
Le groupe, qui s'inspire du surf, des courses de voitures ou encore des filles, rencontre dès 1962 un succès mondial, avec des titres comme : "Surfin' USA", "Fun, Fun, Fun", "I Get Around", "Help Me Rhonda", "California Girls", "Wouldn't It Be Nice" ou encore "Good Vibrations", aujourd'hui devenus des classiques.

La réussite est telle que Brian Wilson et ses acolytes sont régulièrement comparés aux Beatles. Les deux formations se vouent d'ailleurs un respect mutuel. Elles n'hésitent pas s'interpeller par disques interposés dès l'album "Rubber Soul", pour les Fab Four. En 1966, c'est la réponse de Brian Wilson avec "Pet Sounds", un album considéré comme l'un des disques de pop les plus aboutis.
L'album marque en effet un tournant pour Brian Wilson qui s'éloigne de la surf music pour des titres plus riches et mélancoliques, inspirés par Phil Spector ou même les Beatles.
En 1967, rien ne va plus pour Brian Wilson , tombé dans la drogue.
Il multiplie les crises de paranoïa avant de sombrer dans une profonde dépression associée à une maladie mentale.
Sa situation est devenue telle que les Beach Boys sont contraints de livrer à leur public un disque inachevé, "Smiley Smile".
Il faut près d'une quinzaine d'années à l'artiste pour vaincre sa maladie. Entre temps, les Beach Boys, qu'il abandonne définitivement en 1985, poursuivent sans lui.
C'est donc en solo qu'il appréhende les années 80. Il sort un disque assez peu remarqué.
Parallèlement avec ses filles, Carnie et Wendy, ainsi qu'avec la fille de deux membres des Mamas and Papas, il forme les Wilson Philips.

Sa santé mentale qui s'est considérablement améLiorée lui permet de sortir en 1988 son second album solo, "Imagination", avec un certain succès.
La confiance regagnée, Brian Wilson s'offre même le luxe de jouer en live l'intégralité de "Pet Sounds" aux États-Unis évidement mais également en Europe.
En 2004, "Smile", son œuvre inachevée de 1967, sort enfin pleinement aboutie.
C'est un Brian Wilson , totalement libéré de ses chaînes qui apparaît sur la scène parisienne du Rex en 2007.

Son album le plus récent, "That Lucky Old Sun" est sorti en 2008 d'une Wilson and Stephen Kalinich, sous le label Capitol Records.

Les dernières actus de Brian Wilson