Biographie Brigitte Fontaine

Brigitte Fontaine Né(e) le 24 juin 1939 (77 ans)

Sa biographie

Une enfance heureuse et déjà vouée à la scène

Fille de deux instituteurs, Brigitte Fontaine nait le 4 juin 1939 à Morlaix et passe une enfance heureuse en Bretagne. Elle développe très jeune des talents de comédienne et joue dans des troupes amateur. A 12 ans, elle est repérée par un producteur qui lui propose de prendre en main sa carrière artistique mais ses parents refusent, considérant qu’elle est encore trop jeune. En 1960, Brigitte Fontaine quitte Morlaix pour Paris et s’inscrire à des cours de comédie.

Des débuts en chanson

Brigitte Fontaine se fait remarquer lors de premières parties qu’elle effectue dans des théâtres parisiens. Elle reprend les chansons de Boris Vian ainsi que ses propres textes. Elle crée son propre style : décalé et déjanté.

1964, rencontre avec Jacques Higelin


En 1964, elle assure la première partie de Barbara et de Georges Brassens à Bobino. C’est aussi à cette époque qu’elle rencontre Jacques Higelin sur le spectacle Maman j’ai peur. Cette rencontre marque un tournant dans la vie artistique et personnelle de Brigitte Fontaine un ami pour la vie et un premier album 12 chansons d’avant le déluge en 1965.

1968, premier album solo pour Brigitte Fontaine

Brigitte Fontaine est folle est le titre du premier album solo de l’artiste. Elle enregistre aussi un 45T avec Jacques Higelin : Cet enfant que je t’avais fait. Le second tournant de la vie de Brigitte Fontaine se produit avec la rencontre d’un ami de régiment de Jacques Higelin, Areski Belkacem. A partir de cette année 1968, le couple Fontaine-Belkacem à la ville comme à la scène ne se quittera plus. Le parcours artistique de Brigitte Fontaine se fera toujours en sa compagnie.

1969, premier album en collaboration avec Areski Belkacem

Comme à la radio, second disque de l’artiste Brigitte Fontaine, sort en 1969 et reçoit le prix Charles Cros. Le titre phare Comme à la radio est repris sur son album Genre Humain en 1995. A l’époque Comme à la radio avait été enregistré avec l’Art Ensemble of Chicago. En rupture totale avec le style de la chanson française de l’époque, cet opus ouvre les portes de la word music. Avec Areski Belkacem et Jacques Higelin, Brigitte Fontaine monte le spectacle Nick pour le Lucernaire, spectacle avant-gardiste entre théâtre et chanson et s’inscrit définitivement dans une nouvelle mouvance : artiste de la scène underground.

Les années 70, une décennie très productive

Brigitte Fontaine et son compagnon Areski Belkacem ne cherchent pas à draguer les radios ni les hits parade mais plutôt à produire ce qu’ils aiment : textes, chansons, poèmes, livres, pièces de théâtre. A l’ombre des grandes messes, Brigitte Fontaine et Areski Belkacem voyagent beaucoup en Europe et au Japon où ils rencontrent un véritable succès. En France par contre c’est la traversée du désert, alors qu’ils produisent de nombreux albums. En 1972, sortie de l’album éponyme Brigitte Fontaine en collaboration Areski Belkacem puis des disques Je ne connais pas cet homme, L’incendie, Le bonheur, Vous et nous, Les églantines sont peut-être formidables. On y retrouve les thèmes chers à l’artiste : le racisme, l’intolérance, la pauvreté, la folie, l’injustice sociale… Brigitte Fontaine oscille entre pop rock folk et n’hésite pas à mélanger tous les genres voire à les réinventer. L’album Vous et nous est inclassable. Réédité dans les années 2000, il remportera à nouveau un succès auprès des initiés. Politiquement très engagée, Brigitte signe le Manifeste des 343 en faveur de l’avortement. Certains se demandent si cette signature ne l’aurait pas écartée du succès.

French Corazon, l’album d’une décennie plutôt calme

C’est en 1985 que Brigitte Fontaine enregistre l’album French Corazon. Mais aucune maison de disques ne veut le produire. Finalement, c’est grâce à la journaliste japonaise vivant en France, Reiko Kidachi, que l’album verra le jour en 1988, d’abord au Japon où Brigitte Fontaine fait une véritable carrière puis en France. C’est sur French Corazon qye l’on retrouve l’un des plus titres les plus connus Brigitte Fontaine Nougat, dont le clip diffusé en boucle notamment sur M6 a été réalisé par la dessinatrice Olivia Clavel.
Les années 80 consacrées à l’écriture Dans le années 80, le couple Fontaine-Belkacem se consacre à l’écriture. Brigitte Fontaine se produit au Québec dans sa pièce Acte 2 et interpréte Les Bonnes de Jean Genet à Paris. Brigitte Fontaine publie deux ouvrages : un roman Paso Doble et un recueil de nouvelles, Nouvelles de l’exil.

Pour Le Genre Humain Brigitte Fontaine collabore avec Etienne Daho

Sur ce nouvel album plus électro, Brigitte Fontaine est comparée à des artistes comme Björk et Massive Attack. Elle expérimente des nouveaux sons qui séduisent son public et les critiques. Le titre Conne, produit par Etienne Daho et Arnold Turboust, ou encore La Femme à Barbe produit par Les Valentins sont les titres phares de Genre Humain. Elle coécrit le titre Jungle Pulse, interprété par Etienne Daho sur son mini-album EP Reserection sorti en 1995. Brigitte Fontaine entame alors une tournée dans toute la France, du Printemps de Bourges aux Francofolies de La Rochelle.

1997, Ah que la vie est belle !

Brigitte Fontaine publie son roman La limonade Bleue et enregistre Les Palaces dont le titre phare est Ah que la vie est belle ! Alain Bashung est invité à y participer aux côtés de Areski belkacem et Jacques Higelin. L’album dans son ensemble est moins ésotérique mais conserve le style unique et poétique de l’artiste Brigitte Fontaine.

2001 et 2004, deux disques d’Or

C’est un disque d’or pour kékéland en 2001 et Rue Saint Louis en 2004, albums sur lesquels ont contribué : Noir Désir, Sonic Youth, Archie Shepp, -M-, Gotan Project, Zebda…). 2005 est aussi l’année d’une grande tournée qu’elle assure avec son groupe de musiciens habituels mais aussi avec la Compagnie des musiques à ouïr. Parallèlement à son travail musical, Brigitte Fontaine publie un nouveau roman La bête curieuse.

2006, l’album Libido ou l’alliance du Rock et du baroque

Brigitte fontaine offre à ses fans, avec ce douzième album Libido, un mélange baroque et Rock n Roll, aux influences multiples. La collaboration avec Jean-Claude Vannier, auteur-compositeur de Johnny Halliday entre autres, orchestrateur de L’histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg et de Brigitte Fontaine en 1968 pour les titres Il pleut et Je suis inadaptée, ainsi qu’avec –M- pour la troisième fois, y sont certainement pour beaucoup. Brigitte Fontaine joue Histoire Melody Nelson au théâtre à Londres.

2007, l’Olympia de Brigitte Fontaine

La surprenante Brigitte Fontaine réunit autour d’elle et d’une seule date, ses amis et artistes Anaïs, Jacno, Jacques Higelin, Maya Barsony, Arthur H et Christophe ainsi que son ami Jean-Claude Vannier. Un an plus tard, elle reprend en duo avec Pierre Lapointe La Symphonie Pastorale à La Cigale. Elle enchaine avec une tournée de concerts dans toute la France puis enregistre un duo avec Olivia Ruiz Intitulé Partir ou rester.

Brigitte Fontaine, une superproduction

En 2008, Brigitte Fontaine publie chez Flammarion Travelling. L’auteur Benoit Mouchart, directeur chargé de la programmation au Festival de BDs d’Angoulême, lui consacre une biographie Brigitte Fontaine, intérieur/extérieur. Jamel Debbouze la convie à se joindre à l’équipe de la Jamel Comedy pour 5 concerts.

Contribution à l’album Mister Mystère de –M-

En 2009, Brigitte Fontaine écrit sept des textes pour l’album de –M- Mister Mystère. La même année, elle sort Prohibition, réalisé par son mari Areski Belkacem et Ivor Guest. On y remarquera la présence de Grace Jones et de Philippe Katerine. Brigitte Fontaine reçoit pour Prohibition, le Prix de l’humour noir du disque.

29 mai 2011, L’un n’empêche pas l’autre


L’un n’empêche pas l’autre de Brigitte Fontaine sort le 29 mai 2011. Sur la grande scène du Bataclan, Brigitte Fontaine, accompagnée de son mari et ses amis –M-, Jacques Higelin et Grace Jones, chantera le 29 juin 2011. Après cette date, Brigitte Fontaine se consacre au film Le grand soir de Benoit Delépine et Gustave Kervem, film dans lequel elle tient le rôle de la mère des héros alors que son mari, Areski Belkacem interprète le rôle du père.