Biographie Brothers Johnson

Brothers Johnson

Sa biographie

Les débuts

L'aventure musica le de George Johnson et Louis Johnson débute au lycée, dans un groupe baptisé « Johnson Three Plus One », qu'ils forment avec leur frère aîné Tommy Johnson et un de leurs cousins dénommé Alex Weir.

Le groupe est très bien reçu par les critiques, le public ainsi que par les autres grands artistes de la scène soul de Californie. Ayant acquis une grande notoriété et jouant désormais dans la cour des grands, Brothers Johnson est très vite invité à participer aux tournées de Bobby Womack et les Supremes.

En travaillant avec d'autres grands noms comme Bill Whiters, David Ruffin ou encore Bobby Womack , le groupe voit sa réputation s’accroître de jour en jour. Très vite, les deux frères George Johnson et Louis Johnson décident de quitter leur premier groupe et de travailler pour Billy Preston .

Avant de mettre un terme en 1973 à leur aventure musicale aux côtés de Billy Preston , ils écriront et composeront plusieurs des titres qui composent ses albums « Music is my life » et « The kids & me ». Les deux frères Johnson décident alors de continuer à faire de la musique dans la formule duo.

Dans l'année qui suit, leur route croise cel le de Quincy Jones, qui propulsera leur carrière internationale.


L'envol

Lorsqu'il les rencontre lors de leur audition en studio pour Stevie Wonder , Quincy Jones engage aussitôt les frères Johnson pour l'enregistrement de son album « Mellow Madness ».

Les Brothers Johnson apporteront plusieurs textes de leur composition à cet album, à l'instar de « Just a little taste of me » et « Is it love that we're missin ? ». Les frères Johnson partent pour la tournée au Japon de Quincy Jones et signeront chez A&M à leur retour, où ils sortiront en 1976 leur premier album sous le nom de Brothers Johnson .

Intitulé « Look out for n°1 » et produit sous la direction de Quincy Jones, cet album est considéré comme l'un des plus grands chefs d'oeuvres de toute l'histoire de la musique et s'est vendu à grande échelle. Disque de platine, l'album a squatté la tête des ventes, grâce notamment aux hits « I'll be good to you » et « Get the funk out ma face ».

Fort de ce succès, le groupe sort les albums « Right on time » en mai 1977, « Blam ! » en Août 1978 et « Light up the night » en mars 1980. Ces albums ont tous bénéficié d'un bon classement en tête des charts, dont surtout celui du Billboard 200.


Carrière en dents de scie

Avec « Winners », l'album suivant sorti en 1981 et produit exclusivement par George Johnson et Louis Johnson, le groupe ne connaîtra pas le même succès fulgurant qu'avec les précédents opus.

En 1982, le groupe sort l'album « Blast ! », un mélange d'anciens tubes et de nouvelles chansons, avant de se dissoudre pour laisser place à leurs carrières solos.

Reformé en 1984, le groupe sort l'album « Out of control » dans la même année et l'album « Kickin' » en 1988. L'année 2002 marque le grand retour officiel du groupe sur les devants de la scène américaine.

En effet, Brothers Johnson effectue cette année-là une tournée américaine de grande envergure qui connaîtra un énorme succès. Un CD ainsi qu'un DVD baptisés « Strawberry letter 23 : live » et produits lors de cette tournée sort en Octobre 2004.

Bien que leur popularité ait un peu battu de l'aile grâce à ce grand retour, les frères Johnson délaisseront une fois de plus leur carrière de groupe pour se remettre à leurs aventures solos.