Bruce Channel

Bruce McMeans Né(e) le 28 novembre 1940 (75 ans)

Sa biographie

Début glorieux avec « Hey baby »

Sa famille lui a transmis la passion pour la musique à laquelle il accorde une place particulière même quand il était encore à l'école secondaire.

A ses débuts, il participe au Louisiana Hayride radio show avant de se prêter à la musique country avec son ami, joueur d'harmonica Delbert McClinton.

En 1959, il écrit « Hey baby » avec Margaret Cobb. Dans ses premiers pas dans le monde de la musique, il signe avec le producteur Bill Smith et passe à une série de démos pour l'enregistrement de son single.

Ainsi « Hey baby » a été publié localement sur le label de Bill Smith avant d'être enregistré chez Smash Records.

Mêlant son texte avec le rythmique de l'harmonica de Delbert McClinton, il réussit à créer un tube très apprécié aussi bien dans son pays natal qu'ailleurs.

En effet, l'année 1962, Bruce Channel sort son plus gros tube « Hey baby » qui atteint le sommet des hit-parades aux États-Unis.

Très prisée par les Américains, la chanson reste à la première place des charts durant trois semaines. Son tube cartonne également en Europe, notamment au Royaume-Uni où il se fait classer deuxième au hit-parade anglais.

Par la suite, « Hey baby » est même sacré disque d'or.

Pour retrouver son public européen, le chanteur et son ami joueur d'harmonica font une tournée en Europe et se retrouvent dans un concert en compagnie des Beatles encore méconnus à l'époque.

Les Beatles, surtout John Lennon est tellement pris par les sons de l'harmonica de Delbert McClinton qu'il s'inspirera de « Hey baby » pour composer la chanson « Love me do » des Beatles.


Succès de « Keep on » et son installation à Nas hville

A son retour aux États-Unis, Bruce Channel continue à écrire la plupart des chansons de son répertoire.

Pour cela, il fait parfois appel à d'autres collaborateurs. Après, Delbert McClinton voulut entamer une carrière solo et multiplie alors les succès. Ce dernier écrit également pour certains artistes tels que Waylon Jennings et Emmylou Harris.

De son côté Bruce Channel continue lui aussi son aventure et collabore avec d'autres auteur-compositeurs comme Wayne Carson Thompson, auteur de son single « Keep on ».

Aidé par Dale Hawkins pour la production de sa chanson, il rentre en 1968 dans le Top 40 avec « Keep on ».

Cette fois, son single est encore classé dans le Top 10 du Royaume-uni et connaît un certain succès aux États-Unis.

A un certain moment, Bruce Channel retire sa casquette de chanteur au début des années 1970. Il décide alors de s'installer à Nas hville, Tennessee, capitale des auteur-compositeurs.

Il y écrit un bon nombre de chansons à succès lui permettant de remporter des prix au cours des années 1970 et 1980.

Il a entre autres composé « Party time » pour T.G. Sheppard, puis « As long as I'm rockin' with you » pour John Conlee, « Stand up » pour Mel McDaniel ainsi que « Don't worry 'bout me baby » pour Janie Fricke et bien d'autres encore.

Il prend même le temps de collaborer avec d'autres artistes tels que Kieran Kane qui écrit avec lui « You're the best » avant de l'enregistrer.


Retour surprenant

En 1988, à la surprise du public, Bruce Channel fait le disc-jockey sur la radio BBC.

En 1995 il a enregistré sa propre version de « Stand up » initialement écrit pour Mel McDaniel pour le groupe Memphis Horns.

Delbert McClinton l'accompagne, qui a même spécialement repris l'harmonica pour jouer avec lui une version de « My babe ».

Même s'il est considéré comme un one-hit wonder, Bruce Channel a réussi à imposer quatre de ses singles sur le Hot 100, entre autres « Number one man ».

En 2002, il travaille sur un projet musical avec l'auteur-compositeur et interprète Larry Henley de The Newbeats.

Bruce Channel a été intronisé dans la Rockabilly Hall of Fame. Son single « Hey baby » est dans le répertoire de plusieurs fanfares, dont le Michigan State University Marching Band et l'Iowa State University Cyclone Marching Band.