Quand Bruce Springsteen s’en prend à la crise financière

Dans son dernier album Wrecking Ball, Bruce Springsteen dénonce la crise financière. Des propos qu’il a réitérés lors d’une conférence de presse.

Bruce Springsteen © Chérie FM
Malgré les années qui passent, Bruce Springsteen est toujours un rockeur en colère. Pour preuve, son dernier album Wrecking Ball, sorti le 6 mars dernier, et largement consacré à la crise financière.

"Personne n'est responsable !"

Dans ses propos non plus Bruce Springsteen n’est pas tendre avec le monde de la finance. Lors d’une conférence de presse à Paris, il s’en est même violemment pris aux spéculateurs. "Une terrible crise financière sévit depuis quatre ans, des gens ont perdu leur maison, leur travail. Et personne n'est allé en prison, personne n’est responsable", s’insurge le rockeur.  "Aux Etats-Unis, il n’y avait aucun mouvement pour protester contre ce gigantesque hold-up de la finance. J’ai écrit la chanson We Take Care Of Our Own en 2009 pour dire qu’on devrait s’occuper plus de nous mais qu’on ne le fait pas".

Bruce Springsteen a aussi pris ses distances avec le monde de la politique, qu’il juge pas assez volontariste. Il ne compte pas ainsi prendre position pour Barack Obama lors des prochaines élections américaines, qui auront lieu comme en France en 2012.

"Je préfère rester en marge. On se porte mieux quand on prend ses distances par rapport au pouvoir", explique le chanteur. "Le président Obama a fait beaucoup, mais j’aurais préféré un plus grand activisme en faveur de la création d’emplois, et plus d’aide en faveur des gens expulsés de leurs maisons".

Pour entendre Bruce Springsteen s’énerver sur scène, le chanteur donnera deux concerts au Palais Omnisports de Paris Bercy, les 4 et 5 juillet.

Bruce Springsteen - Les dernières actus