Canada

Canada Né(e) le 30 novembre 1975 (40 ans)

Sa biographie

Mourir les sirènes

Depuis son année de formation jusqu'en 1982, le groupe Canada se présente sous le nom d'Alenda. Six longues années pendant lesquelles le groupe ne parvient pas à se faire une réputation et reste dans les coulisses de l'univers musical.

En 1982, déterminés à atteindre la scène parisienne, les membres du groupe décident de faire un grand pas dans la musique et Change le nom de la formation en Canada. Une décision qui ne tardera pas à marquer le monde musical.

Après avoir signé chez le label EMI, Canada sort un 45 tours intitulé « Touché au coeur ». Comportant deux titres, dont le single « 23è étage », ne suscite pas l'attention du public.

C'est seulement en 1986, lors de la sortie de « Mourir les sirènes » que Canada s'achemine enfin vers le succès. Le public étant tout de suite séduit par les paroles recherchées et les ballades du tube.    

Pendant plus de trois mois, « Mourir les sirènes » domine le Top 50. Un résultat fascinant qui fait monter le groupe sur le devant des projecteurs.


Sur les traces

En 1988, Canada décide de prolonger le succès de « Mourir les sirènes » et sort un album comportant le titre.

Intitulé « Sur les traces », l'opus comporte treize tubes dont « Angelina », « Chattanooga », « Bouge ma vie », « Un bout de ciel », « Les fantômes », ou encore « La fille du lac ».

L'album est accueilli avec moult acclamations. Une réussite de plus qui ouvre la porte de la célébrité à Canada.

Pendant l'année 1988, le groupe se produit lors de plusieurs concerts, principalement sur la scène française.

Il participe également à quelques tournées, dont celle de Jean-Jacques Goldman où il assure la première partie.

Au cours de la même année, le frère d'Erick Benzi, Roland Benzi fonde une maison de disque nommée Kevin Organisation. Elle sera dédiée à l'édition et à la production des oeuvres des membres de Canada.

Vers la fin des années 80, le groupe devient de plus en plus silencieux. Il sort son dernier 45 tours intitulé « Ne m'oublie pas » en 1989. Un an plus tard, Canada se dissout.


Dur dur de couper les ponts

Après la séparation du groupe en 1990, les membres de Canada n'arrivent pas à couper le pont. Malgré des carrières en solo, ils sont toujours liés dans la musique et collaborent pour la production de diverses oeuvres de grands artistes.

Ils coopèrent entre autres avec Céline Dion, Johnny Hallyday, Carole Frederiks, Florent Pagny, Jean-Jacques Goldman , Nanette Workman, Anggun ou encore Michael Jones.

Ils prennent également part à la composition et à la production de quelques albums de Roch Voisine dont « Coup de tête » et « Chaque feu ».

Gildas Arzel poursuit en même temps une carrière en solo.

En 1991, il sort son premier album « Les gens du voyage », suivi par « Entrer dans la danse » en 1994 et par un album éponyme en 1997.

Jacques Veneruso et Erick Benzi participent largement à la réalisation de ces opus.

C'est seulement dix ans après leur séparation, en 2000, que les quatre membres de Canada, y compris Gwenn Arzel, remontent sur la scène lors d'un concert de Roch Voisine .

Un brin d'espoir pour le retour du groupe.