Sa biographie

« Hit n' run lover », le succès

Enfant, la petite Uchenna Ikejiani grandit dans son pays natal. C'est dans les années 1970 qu'elle part vivre à Montréal, Canada afin de poursuivre ses études universitaires.

En automne 1977, elle passe une audition pour apparaître dans l'album « Montreal » de Joe La Greca. Elue pour sa voix puissante, elle enregistre deux pistes pour ce projet au début de 1978. Plus tard, Glenn LaRusso de Salsoul Records lui propose de raccourcir son nom en Carol Jiani, plus facile à prononcer pour les Nord-Américains.

En 1980, la chanteuse enregistre deux pièces écrites par Sandy Wilbur avec Joe La Greca. Parmi les deux, le tube « Hit n' run lover » qui a été remixé par Moby Dick Records pour devenir le single à succès de Carol Jiani.

Le hit atteint le sommet du Disco Chart en mai 1981 et conquiert les DJs. Son succès amènera le label Matra Records à produire un album éponyme la même année.

Sur la face B de l'album figurera le titre « Mercy » qui fera également un sacré tabac auprès des DJs et deviendra un autre tube de la diva du disco.


Plusieurs contrats avec l'Anglais Ian Levine

En 1982, Carol Jiani sort l'album « Ask me » qui génère les singles « Ask me », « You're gonna lose my love » et « X-rated ». L'année d'après, la chanteuse élit domicile en Angleterre. Là-bas, elle signe avec la maison de disques Record Shack pour enregistrer le single « Vanity » avec le producteur Ian Levine.

L'Américaine Barbara Pennington a déjà enregistré la Chanson mais sa version n'a jamais été publiée. En tout cas, celle de Carol Jiani, dans les bacs en 1985 fut un gros hit atteignant le sommet du UK Hi-NRG Club Chart.

Suite au succès de « Vanity », son fidèle collaborateur Ian Levine lui décroche un nouveau contrat avec MCA Records. Cet accord permet à la star de réaliser le single « Such a joy honey » en 1987.

La même année, elle Change encore de label pour la réalisation du single « Turning my back and walking away » signé Nightmare Records.

En 1995, Ian Levine et Carol Jiani se lancent à la production d'un album complet pour Hot Records. Ils l'intituleront « The best of Carol Jiani » avec une reprise de « Hit n' run lover » et de nouveaux singles.


De nouvelles collaborations

En 1996, Carol Jiani retourne au Canada pour travailler de nouveau avec Joe La Greca sur son album « Superstar ». L'opus produit deux singles, le titre éponyme « Superstar » et « Come and get your love ».

Après ce cinquième album, la chanteuse se limitera à la sortie de quelques enregistrements jusqu'au troisième millénaire.

Dans les années 2000, elle fait un retour en force en collaborant avec des producteurs de la dance music contemporaine tels Laurent Pautrat et Mondo. Elle s'est également retrouvée avec Ian Levine pour chanter sur le titre « Work my fingers to the bone » de l'album « Northern soul 2007 » de ce dernier.

Toujours aussi complices, le duo enregistre une reprise de la Chanson « Come to me » de France Joli.

Début 2008 voit Carol Jiani enregistrer de nouvelles pièces avec les producteurs Chris Richards et Peter Wilson. L'une des premières à émerger « I don't wanna talk about love » a été présentée sur la compilation « Mad about the boy 16 » de Klone Records.

Un nouvel album « This is me » paraît en 2009.