Biographie Catherine Ringer

Catherine Ringer Né(e) le 18 octobre 1957 (60 ans)

Sa biographie

Catherine Ringer a été la chanteuse des Rita Mitsouko pendant 27 ans, aux côtés de son compagnon Fred Chinchin, qu’elle rencontre lors d’une audition. Ensemble ils dorment le groupe Les Rita Mitsouko, qui rencontrera un succès immense dès les années 80. A partir de 2007, au décès de son très cher compagnon et père de ses trois enfants, Fred Chinchin, Catherine Ringer assure sa carrière seule. Après une tournée triomphante avec son album Ring’n’Roll en 2011, Catherine Ringer reçoit le prix Artiste féminine de l’année aux Victoires de la Musique 2012.

Catherine Ringer est né en 1957 à Suresnes, près de Paris. Son père est Samuel Ringer d’origine juive-polonaise. Déporté pendant la guerre, Catherine Ringer en parlera dans le titre Un petit train. Samuel Ringer était un peintre de renommée internationale et sa mère Jeanne a suivi des études d’architecture aux Beaux-arts.

C’est dans cet environnement artistiquement favorable que Catherine Ringer va s’épanouir, apprendre à chanter en imitant ou en calant sa voix sur les disques de ses artistes préférés : de Georges Brassens à Lou Reed, sans oublier La Callas.  Son physique et son aisance en public vont lui permettre de faire un peu de mannequinat pour le magasin Le Printemps. Elle fera même quelques couvertures de magazines.

Une adolescente anticonformiste

Catherine Ringer ne veut pas faire comme tout le monde et très jeune, vers quinze ans, elle arrête ses études et s’envole seule vers l’aventure de la vie. Intelligente et visionnaire, Catherine Ringer commence par le théâtre aux côtés de Michael Lonsdale dans une pièce de Pierre Bourgeade, Fragments pour le Che.

Et bien dansez maintenant !

Catherine Ringer
va rencontrer dans les années 70, la chorégraphe argentine Marcia Moretto, qui deviendra son professeur de danse et dont elle s’inspirera pour le titre Marcia Baila. Elle dansera avec Marcia Moretto au Café de la gare en 1976 et au théâtre Le Palace en 1977.

Une vie d’artiste éclectique

A cette époque, Catherine Ringer multiplie les expériences : danse, théâtre, télévision. Au théâtre, elle joue dans une pièce de Bertold Brecht. Catherine Ringer est aussi la tête d’affiche de la pièce N’Shima de Iannis Xenakis et danse dans des ballets africains.

Sur France 3, elle prête se voix à des personnages de dessins animés ainsi qu’à un film d’animation de Jean Hurtado, Les Boulugres. Elle fera aussi une apparition dans le téléfilm de Gérard Jourd’hui, Le temps des yéyés, diffusé sur TF1 en 1980.

Sa participation dans une vingtaine de films pornographiques entre 1976 et 1982 va lui être longtemps reprochée. Mais Catherine Ringer assume ce choix, expliquant qu’il s’agit certes d’une expérience violente mais aussi d’une aventure moderne qu’elle a vécu peut-être sous influence.
A Christian Eudeline de VSD et à Mireille Dumas dans Sexy Folies,  elle se confie : "J’étais entourée de gens qu’étaient un peu des intellos, et qui disaient que ça allait être quelque chose d’artistique, que c’était passionnant [...] je faisais ça sous influence".

Sa rencontre avec Fred Chinchin et la naissance des Rita Mitsouko

En 1979, Catherine Ringer rencontre au cours d’une audition Fred Chinchin. Ensemble ils formeront un couple à la ville comme à la scène avec Les Rita Mitsouko. Ce groupe mythique de la scène rock française est  notamment l’auteur du succès phénoménal en 1984 : Marcia Baila.
Pendant 27 ans, Les Rita Mitsouko connaîtront un succès quasi constant.

Catherine Ringer est Concha Bonita pendant 3 ans

Catherine Ringer tient le rôle titre de cette comédie musicale d’Alfredo Arias et René Ceccaty, Concha Bonita, de 2002 à 2005. Héroïne transsexuelle, le rôle est entièrement chanté.

Une carrière solo pour Catherine Ringer

A la mort de Fred Chinchin, emporté par un cancer en 2007, Catherine Ringer se lance dans un tour de France : Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko and more. Cette tournée donnera naissance à un CD et un DVD enregistrés lors du dernier concert à La Cigale à Paris. Pendant la tournée, elle reprend les classiques des Rita Mitsouko et plus particulièrement ceux qui pour ont une résonnance avec la disparition de Fred Chinchin.

Premier album signé Catherine Ringer


Pardon est le premier album solo de Catherine Ringer. Le titre Pardon est le premier à sortir en avant-première en avril 2009 au cours de l’émission Vivement Dimanche animée par Michel Drucker.
Durant deux années, Catherine Ringer va travailler sur des Bandes Originales de film, comme pour Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc Sec et dans Liberté de Tony Gatlif avec Les bohémiens.

Une tournée triomphale en 2011 avec Ring’n’Roll


Catherine Ringer revient début 2011 avec un second Album solo Ring’n’Roll. Elle partira en tournée dans toute la France avec son fils Raoul Chinchin, comme guitariste. Cette tournée sera l’occasion pour Catherine Ringer d’interpréter ses propres compostions et de reprendre les standards des Rita Mitsouko que le public réclame.

2012, Catherine Ringer artiste féminine de l’année

En février 2012, Catherine Ringer reçoit le prix Artiste féminine de l’année aux Victoires de la Musique 2012.

Cette même année, elle reçoit le Prix spécial de la Sacem et est élevée au rang d’Officier des Arts et des Lettres.

Elle repart en tournée dans toute la France avec quatre dates entre juin et juillet 2012. 


Catherine en 5 clips

Catherine Ringer se trouve dans 5 clips entre 2012-2104: «Prends-moi» (d’Emmanuel Noyon, 2012) est un superbe clip pour le single issu de «Ring & Roll», son 1er album solo; «Punk 103» (de Marc Duez, 2012) est le clip du 2e single du même album. Il est réalisé à partir de dessins des Frères Guedin; «La Maternité des Lilas» (de Sarah Gueday, 2013), est un clip de soutien militant pour pérenniser l’existence de la fameuse maternité des Lilas, dans le 93. Catherine Ringer chante, avec des chœurs, mais le clip, un très long travelling, dévoile les couloirs de la maternité, le personnel infirmier et hospitalier et des patientes.

«La Mano Encima» (avec Plaza Francia, avril 2014) dans ce premier clip-single, comme sur l’album, Catherine Ringer chante en espagnol pendant qu’un couple danse un torride tango dans une rue de banlieue parisienne aux murs tagué; «Idées noires» (de Christophe Acker, en duo avec Bernard Lavilliers, 2014) est un clip qui montre les deux chanteurs et les musiciens lors de l’enregistrement de cette reprise de ce tube où Catherine Ringer remplace Nicoletta.


«Plaza Francia»: le cœur de Catherine Ringer est tango

Courant 2013, Eduardo Makaroff et Christoph H. Müller, tous deux musiciens membres fondateurs du groupe Gotan Project, proposent à Catherine Ringer d’enregistrer une chanson pour leur nouveau projet intitulé «Plaza Francia» (du nom de la Place France située dans la Recoleta, un quartier résidentiel de Buenos Aires). L’entente entre eux est telle que Catherine enregistre toutes les chansons de l’album, des chansons de tango composées par le duo, et intègre la formation à part entière.

Fin novembre 2013, le trio donne ses premiers concerts en France.

Le 7 avril 2014, Plaza Francia publie l’album sous le titre «A New Tango Song Book» et se lance dès le lendemain dans une tournée de 20 dates en France et en Suisse, dont trois soirs consécutifs au Printemps de Bourges. Puis c’est la tournée internationale, qui dure jusqu’en novembre 2015.

Pendant cette tournée, Catherine Ringer commence à travailler sur son nouvel album, et, en véritable bête de scène, elle monte un groupe et part tourner pour une quinzaine de dates, sans se soucier des circuits traditionnels. Depuis octobre 2016, Catherine Ringer sillonne la France, avec six nouvelles chansons, qui sortiront sur son prochain album.

Pour les 30 ans des Victoires de la musique, Catherine Ringer chante, en arabe, en duo avec Rachid Taha «Ya Rayah» et fait danser la salle.

Le 4 Septembre 2017, 30 ans après avoir inaugurer la Cigale à Paris, Catherine Ringer a retrouvé la salle parisienne pour célébrer l’événement. 


«Chroniques et Fantaisies»: 2e album solo

«Chroniques et Fantaisies», son deuxième album solo, annoncé et attendu, sort le 3 novembre 2017. De vraies chansons à textes, des morceaux très dansant Funk, rock, électro, pop… la matière musicale est très riche et variée. Un morceau très émouvant rend hommage à son compagnon Fred Chichin, disparu depuis dix ans.

Les tournées reprennent le 17 novembre 2017, avec notamment un concert à la Scène musicale (25 novembre) et un aux Docks de Cahors (le 7 avril 2018). 

Les dernières actus de Catherine Ringer

Ses photos