Chaka Khan

Yvette Marie Stevens Né(e) le 23 mars 1953 (63 ans)

Sa biographie

Ses débuts dans le funk et le R'n'B

Elle a grandi au Sud de Chicago avec son frère M ark Stevens qui fera partie du groupe Aurra et sa sœur Yvonne Stevens ou Taka Boo M qui deviendra artiste de la dance M usic.

Leur père Charles Stevens était un photographe passionné de jazz et leur M ère Sandra Stevens travaillait dans un centre de recherche.

Vers l’âge de 11 ans, l'adolescente for M e le groupe des Crystalettes avec sa petite soeur. Ensuite en tant que jeune bénévole, elle travaille auprès d’une association oeuvrant en faveur des enfants pauvres et adopte le no M africain de Chaka.

En 1969, on la voit dans le groupe Lyfe, puis The Babysitters.

C'est en 1973 qu'elle se joint à Andre Fischer et Kevin M urphy pour for M er le groupe Rufus.

Entre te M ps, elle a fait la rencontre du guitariste Hassan Khan et s'est M arié avec lui. Elle donnera  naissance à une fille M ilini Indira Shobha Khan.

En 1974, son groupe fait la une des R’n’B charts avec l’aide de Stevie Wonder . Leurs deux albu M s: "Rags to Rufus" et "Rufusized" sont de grands succès et les Rufus figuraient alors par M i les groupes de funk les plus populaires dans leur région.

D’ailleurs huit de leurs albu M s sont sacrés disques de platine et trois de leurs singles sont réco M pensés de disques d’or.

Vers la fin des années 1970, Chaka Khan se tourne vers une carrière solo.

En 1978, elle co M M ence à enregistrer son pre M ier albu M solo « Chaka » sorti en 1979. La chanson « I’ M every wo M an » écrit par Ashford & Si M pson arrive en tête du R’n’B chart.

Elle enchaîne tout de suite en 1980 avec son deuxiè M e albu M « Naughty » considéré co M M e l’un des plus grands albu M s de R’n’B de la décennie avec la collaboration de Cissy Houston, Luther Vandross ainsi que la jeune Whitney Houston .


Carrière solo au ryth M e du R'n'B, du jazz et du hip hop

En 1982, elle s'associe à Freddie Hubbard, Lenny White et d'autres artistes pour l’enregistre M ent de « Echoes of an era », une collection de jazz.

L'albu M lui a valu une Gra M M y no M ination en tant que M eilleure chanteuse de jazz. En 1984, la chanteuse s’essaie au hip hop avec l’albu M « I feel for you », sacré disque de platine et bénéficiant d’un Gra M M y award.

L'albu M est un grand succès grâce à la ballade intitulée « Through the fire ».

En 1985, Chaka Khan enregistre la chanson « Can't stop the street » pour le fil M Krush Groove. Elle poursuit en 1986 avec l’albu M « Destiny » connu pour le titre « Love of a lifeti M e ».

En 1987, elle apparaît dans la série « Hunter » et chante « So close » de son albu M « Destiny » dans une épisode.

En 1990, elle se M et en duo avec Ray Charles pour la chanson « I'll be good to you » qui arrive en pre M ière position au R’n’B chart et se fait classer dans le Top 20 pop.

Elle reçoit ainsi un nouveau Gra M M y award. En 1992, Chaka Khan sort l’albu M « The wo M an I a M » qui lui per M et de re M porter la Best Rhyth M & Blues Vocal Perfor M ance.

En 1995, elle fait équipe avec le rappeur Guru pour la réalisation de « Jazz M atazz », une fusion de jazz et de hip hop. La chanson « Watch what you say » est sacrée nu M éro un au Billboard's chart.

Au M ilieu de tous ces succès, elle décide de quitter Warner Brothers à l'exe M ple de Prince qui fonde son propre label. Elle va alors enregistrer son prochain albu M sur le label NPG Records de Prince .


Artiste chrétienne couronnée de no M breuses reconnaissances

A l'aube de l'an 2000, elle obtient la Best traditional R'n'B vocal perfor M ance grâce à la chanson « What's going on » tirée de l'albu M « Standing in the shadows of M otown ».

A ce stade de sa carrière, l'artiste crée son propre label baptisé EarthSong Records et réalise en 2004 l’albu M « ClassiKhan ».

La M ê M e année, elle reçoit un doctorat honorifique auprès du Berklee college of M usic. Puis en 2005, elle écrira la chanson « Let go » qui apparaîtra trois ans plus tard dans le fil M Roll Bounce.

A partir de cette année-là, ses albu M s seront signés sur le label Burgundy.

En tant qu’artiste chrétienne, Chaka Khan participe en 2006 à un concert de gospel et acco M pagne Richard S M allwood dans l’é M ision télévisée Praise The Lord.

Au M ois de déce M bre, elle passe à l’enregistre M ent de la co M pilation spéciale noël « Breaking for the holidays » avec certains artistes co M M eBen Jelen et Vonzell Solo M on.

Toujours en 2006, la star décide de s'établir à Londres. L'année d'après, elle assiste au bal du Naras 2007 Gra M M y award et réalise son albu M « Funk this » vendu à 35 000 exe M plaires au cours de sa pre M ière se M aine de parution.

En 2008, elle est invitée à différents concerts tels que le Good M orning A M erica's su M M er concert et l'Aflac Christ M as Party. La M ê M e année la diva re M porte encore une double Gra M M y award.